Un extrait de cannelle pourrait-il vous aider à gagner de la masse musculaire ?

Aucun commentaire

cannelle Pourriez-vous gagner plus d’un kilo de muscle sur 4 mois en prenant un extrait de cannelle, même sans exercice ? C’est précisément ce que les chercheurs français de l’INSERM avaient publié dans PLoS One en 2015. Note EM: Précisons que l’étude en question a été réalisée sur des pré-diabétiques.

L’étude scientifique sur un extrait de cannelle

Les chercheurs ont mené une expérience sur 52 sujets, tous sur le point de développer un diabète de type 2. Ils avaient tous besoin de perdre de la graisse corporelle et leur taux de glucose était également élevé. Ils avaient vraiment besoin de changer leur mode de vie, mais ils n’étaient pas prêts à le faire. Ils ont cependant accepté de prendre quelques capsules par jour.

Les chercheurs ont administré un placebo à la moitié des sujets tous les jours pendant quatre mois. L’autre moitié a reçu deux capsules de Glycabiane, un produit fabriqué par la société française PiLeJe, tous les jours à l’heure du déjeuner.

Les sujets du groupe expérimental ont consommé environ 460 mg d’extrait de Cinnamomum cassia, 200 mg de carnosine et 20 mg de chlorure de chrome par jour. L’extrait de Cinnamomum cassia est le composant le plus important de Glycabiane. Il contient des oligomères de proanthocyanidines A. Le Cinnamomum cassia, comme d’autres variétés de cannelle, contient des substances qui rendent le récepteur de l’insuline plus sensible et incitent les cellules musculaires à absorber plus de glucose par le sang.

Le groupe PiLeJe a financé l’étude. Trois employés de PiLeJe ont également participé à l’étude.

Les résultats obtenus

Les sujets qui prenaient l’extrait de cannelle avaient une concentration de glucose dans le sang inférieure le matin – un signe positif. Au moins il y a de glucose dans le sang tôt le matin, au plus vos cellules sont sensibles à l’insuline. Et moins vous seriez susceptible de développer un diabète de type 2.

cannelle-glucose-sanguin

cannelle-masse-musculaire-maigre

 

Dans le même temps, les sujets qui avaient pris le supplément de cannelle avaient également accumulé plus d’un kilogramme de masse maigre, qui était probablement composé essentiellement de muscle. La quantité de masse musculaire accumulée par les sujets du groupe expérimental augmentait avec la sensibilité de leurs cellules à l’insuline. Le tableau ci-dessous nous montre la relation entre l’augmentation de la masse maigre et l’augmentation de la sensibilité à l’insuline [QUICKI].

 

cannelle-sensibilite-insuline

Conclusion

“En conclusion, un traitement de 4 mois avec un complément alimentaire contenant de la cannelle, du chrome et de la carnosine a diminué la glycémie à jeun et augmenté la masse maigre chez les sujets pré-diabétiques en surpoids ou obèses”, ont résumé les chercheurs. “La question de savoir si le complément alimentaire testé dans cette étude peut prévenir le risque de diabète de type 2 et de complications connexes reste à déterminer. Des études à plus large échelle avec des durées de traitement et de suivi plus longues sur des paramètres cliniques devront être effectuées. (…) Des doses plus élevées d’extrait de cannelle, de même que d’autres variétés de cannelle devraient aussi être testées.”

Source de l’article: Cinnamon extract supplement boosts muscle mass

Source Ergo-log: PLoS One. 2015 Sep 25;10(9):e0138646.

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.