La mangiférine, un stimulant nootrope qui stimule l’endurance et la vitesse

2 Commentaires

mangiferine-zynamiteLa mangiférine est un xanthonoïde qui tire son nom du manguier Mangifera indica. La mangiférine est présente dans les feuilles de l’arbre. Un extrait breveté de ces feuilles est présent sur le marché sous le nom de Zynamite depuis quelques années maintenant. Selon les études humaines de l’entreprise espagnole Nektium Pharma, Zynamite rendrait les athlètes nettement plus rapides. Note EM: (un xanthonoïde est une xanthone, un phénol pigmentaire de couleur jaune retrouvé chez de nombreux végétaux).

La mangiférine

Nektium commercialise la mangiférine comme alternative à la caféine. Vous pouvez trouver de la mangiférine dans des suppléments à effets nootropiques et dans diverses formules de pré-entraînement. En tout cas, cette dernière catégorie de produits stimulants pourrait fonctionner, selon les recherches que les scientifiques du sport de l’Université de Las Palmas de Gran Canaria ont publiées dans Nutrients en 2019.

L’étude sur la mangiférine, extrait du Mangifera indica

mangifera-indica-mangiferineDans cette étude, les chercheurs ont demandé à 40 étudiants actifs de sprinter 3 fois de suite pendant 30 secondes sur un vélomètre à 3 occasions différentes. Les étudiants se sont reposés pendant 3 minutes entre les sprints. A une occasion, les sujets ont utilisé un placebo une heure avant leur session de sprint.

A une autre occasion, les sujets ont pris des capsules contenant 140 milligrammes de Zynamite [Zyt] qui contient 60 % de mangiférine et 140 milligrammes de quercétine [Quer]. Les chercheurs ont utilisé un extrait de Sophora japonica qui contient 50 % de quercétine. Les sujets avaient donc pris 280 milligrammes d’extrait de Sophora japonica.

À une autre occasion, les sujets ont également pris 420 milligrammes de lécithine [PL] de tournesol en plus de la mangiférine et de la quercétine. Les chercheurs se sont demandé si la lécithine pouvait améliorer l’absorption de la mangiférine et de la quercétine. Nous allons déjà vous révéler que ce ne fut pas le cas. Les sujets ont pris les gélules avec un verre d’eau.

Résultats de l’étude

Pendant les trois sprints, le supplément a augmenté la puissance de pointe. En d’autres termes, la vitesse maximale que les sujets pouvaient développer a augmenté.

zynamite-endurance-exercice

mangiferine-zynamite

Dans le même temps, la combinaison mangiférine-quercétine après les sprints a réduit la quantité de lactates dans le sang des sujets. Cela suggère que la conversion du glucose en énergie, l’oxydation du glucose, s’est déroulée alors que la synthèse des lactates était plus limitée. Les chercheurs espagnols ont également pu constater que le supplément augmentait l’absorption de l’oxygène du sang par les cellules musculaires.

Sponsor de l’étude

La recherche espagnole a été financée non seulement par l’université des chercheurs et le gouvernement espagnol mais aussi par Nektium Pharma, le producteur de la zynamite. Deux chercheurs de Nektium ont également participé à l’étude.

Source de l’article: Mangiferin, a nootropic for a faster sprint

Source Ergo-log: Nutrients. 2019 Oct 28;11(11):2592.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

2 Commentaires

  1. Valérie -  18 janvier 2021 - 16 h 59 min

    Est-ce qu’il y en a en mangeant de la mangue, ou c’est seulement dans les feuilles du manguier ?

    • Eric -  18 janvier 2021 - 17 h 52 min

      Bonsoir Valérie,

      La mangiférine est principalement présente dans les feuilles du manguier et l’écorce du fruit. Quant à la mangue elle-même, il s’agit plutôt d’une source très riche d’alpha et de bêta-carotène.

      Sportivement,
      Eric Mallet

      https://www.espacecorps-espritforme.fr/

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.