La lutéoline du persil stimulerait la testostérone

La lutéoline est un flavonoïde présent dans le persil et la céleri. Elle permettrait d’augmenter la production de testostérone par les testicules. A ce sujet, des chimistes canadiens de l’université de Moncton ont publié une étude in vitro dans Cell Biology and Toxicology. Cette étude présenterait un intérêt particulier pour l’industrie des suppléments et des compléments alimentaires. Note EM: Cette remarque est assez improbable étant donné la biodisponibilité particulièrement faible de ces antioxydants. C’est ce que nous avions vu avec l’apigénine.

L’étude canadienne sur la lutéoline

Les Canadiens ont exposé des cellules de testicules MA-10 {Note EM: Cellules de Leydig tumorales de souris} à divers flavonoïdes dans des tubes à essai. Puis, ils ont mesuré leur effet sur la production d’hormones stéroïdiennes. Le plus prometteur était la lutéoline, un flavonoïde similaire à la quercétine. C’est pourquoi, dans cet article, nous ne considérerons pas les autres flavonoïdes étudiés.

En savoir plus »
Aucun commentaire

L’extrait de pépins de raisin accélère la récupération des tissus musculaires

Grappe de raisin riche en polyphénolsSi vous avec poussé un entraînement de force un peu trop loin, vos muscles endoloris pourraient se rétablir plus vite si vous preniez un supplément à base d’extrait de pépins de raisin. Nous basons cette affirmation sur les résultats d’une étude animale que des chercheurs de l’université de Stellenbosch en Afrique du Sud ont publiée dans Medicine & Science in Sports & Exercise.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Pourquoi deux verres de jus de cranberry par jour seraient favorables à la santé ?

Jus de cranberries pour la santé

Image Madison Inouye pexels.com

Si des obèses buvaient 45 cl de jus de cranberry (canneberge en français) par jour, leur sensibilité à l’insuline augmenterait légèrement et leur taux de cholestérol s’améliorerait. Des chercheurs américains de l’Université de l’État de Washington arrivent à cette conclusion dans une étude humaine publiée dans le Journal Européen de la Nutrition.

En savoir plus »
Aucun commentaire

L’acide alpha-lipoïque aurait des effets positifs et négatifs sur la composition corporelle

Structure moléculaire de l'acide alpha-lipoïque

Image santescience.fr

L’acide alpha-lipoïque serait plus approprié comme supplément pour les athlètes d’endurance et les personnes qui veulent perdre du poids que pour les athlètes de force, selon une étude animale réalisée à l’Université agricole de Chine. La plupart de l’acide alpha-lipoïque de notre organisme a été fabriqué par nos propres cellules. Nous ne tirons qu’une quantité minime de cette molécule à partir de la nourriture que nous mangeons.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Obacunone, nomiline… Des substances anabolisantes inconnues retrouvées dans les agrumes

Citron vert source d'antioxydants de la famille des limonoïdesLes limonoïdes sont une famille d’antioxydants abondants dans les agrumes, chimiquement classés dans les terpènes ou plus précisément les triterpènes (un peu comme des lointains cousins de l’acide ursolique) mais plus précisément encore parmi les tétranortriterpènes. S’il est fort peu probable que vous connaissiez ces terpènes et encore moins que vous puissiez les placer au Scrabble, il n’en reste pas moins vrai que les agrumes ordinaires comme le bête citron que vous prenez au supermarché, renferme ce genre d’antioxydants très particuliers de la famille des limonoïdes, au point qu’ils présentent des propriétés anabolisantes démontrées et étudiées par la recherche.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Un supplément d’astaxanthine pour stimuler la prise de masse musculaire chez les personnes vieillissantes

Astamed-myo complément alimentaire astaxanthineLa marche est une activité physique indéniablement saine mais elle ne développe pas de masse musculaire. Mais cela pourrait changer si vous combinez la marche avec un supplément d’astaxanthine. C’est du moins ce que des chercheurs de l’Université de Washington affirment dans le Journal of Cachexia, Sarcopenia and Muscle. Que se passerait-il si vous donniez de l’astaxanthine aux personnes qui font de l’exercice de résistance ?

En savoir plus »
Aucun commentaire

L’ail et ses effets sur l’anabolisme musculaire

Ail stimulerait la synthèse de testostérone chez l'homme

Image Karolina Grabowska

Avec cet article, je reviens sur la question de l’ail et autres condiments apparentés car il nous donne quelques indications sur la manière dont l’ail, et sa substance active, le disulfure de diallyle, influence la libération de testostérone. Il y a plusieurs années de cela, j’avais mis en ligne un article similaire sur l’oignon. J’avais été très étonné par les réactions qui suivirent cet article. Certains lecteurs avaient été jusqu’à se faire un jus d’oignon quotidien. Pour ma part, je ne pense pas qu’il faille aller jusqu’à ce genre d’extrémités gustatives pour espérer gagner quelques pourcentages sans doute peu significatif de testostérone. Toujours est-il que cet article de 2001 publié dans The Journal of Nutrition qui m’avait échappé à l’époque, nous explique un peu plus le mécanisme sous-jacent à cette stimulation – sans doute assez modeste – de vos androgènes.

En savoir plus »
Aucun commentaire