Un régime riche en protéines ne causerait pas de dommage rénal à long terme

Shake de protéineL’idée qu’un régime alimentaire contenant une quantité relativement élevée de protéines peut entraîner des dommages rénaux est persistante. Et même temps, cette étude australienne au cours de laquelle des sujets ont consommé un régime riche en protéines et pauvre en glucides durant une année entière sans ressentir la moindre douleur a peu de chances de changer cette idée fausse. Espérons cependant que la raison l’emporte sur les croyances.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Voici ce que 150 mg de resvératrol par jour vous apporte !

Le raisin est une source d'antioxydants et de resvératrolDe nombreux suppléments fonctionnent bien sur les rongeurs mais sont décevants lorsqu’ils sont administrés à des humains. Le resvératrol est un antioxydant qui ne fait pas partie de ces suppléments nutritionnels. Les scientifiques de l’Université de Maastricht aux Pays-Bas en ont donné à 11 hommes en surpoids. Ils ont constaté que le resvératrol avait pratiquement les mêmes effets que pour les expérimentations animales ils n’étaient qu’un peu plus modestes.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Les athlètes de force réagissent mieux à la Whey avec quelques extra que la Whey seule

Elite 100% Whey de DymatizeLes athlètes de force avec un peu de jugeote ne consomment pas seulement du lactosérum (whey), mais il le mélange avec des nutriments comme la créatine, la bêta-alanine, le HMB et de bicarbonate de sodium pour n’en citer que quelque-uns. Bien sûr, vous pouvez acheter des mélanges prêts à l’emploi dans les boutiques de suppléments mais bien souvent, ils contiennent des quantités très élevées de glucides rapides. Et finalement, ces mélanges fonctionnent t-ils vraiment mieux que le lactosérum pris seul ? Une métaétude britannique, qui sera bientôt publiée dans la publication scientifique Sport Medecine nous dit que c’est effectivement le cas.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Les effets des BCAA sur les muscles sont dépendant de la dose

Consommation de BCAA en musculationQue les bodybuilders, les fanatiques du fitness, de la musculation ou d’autres athlètes de force puissent réellement construire la masse musculaire supplémentaire en prenant des BCAA dépendrait de la dose. En tant que compilateurs ignorants de ce webzine libre (Ergo-log), nous en sommes arrivés à cette conclusion après avoir lu deux études plus anciennes sur l’effet de la supplémentation en BCAA.

En savoir plus »
1 Commentaire

Le Tribulus serait-il bon pour quelque chose: 1,25 g/jour module la disponibilité de l’IGF-1

Sport de force, musculation et Tribulus terrestris

Des études récentes font état de résultats surprenants sur les effets ergogènes du Tribulus terrestris.

Oui, il ne s’agit pas (1) d’une étude sur des rongeurs, (2) publié dans une revue évaluée par des pairs, (3) qui n’est pas parrainée par une entreprise de suppléments (mais par le gouvernement chinois), et a été (4) réalisée non seulement avec des êtres humains inexpérimentés et presque sédentaires ou « vaguement entraînés » mais avec quinze boxeurs hautement qualifiés de sexe masculin (des athlètes nationaux de deuxième niveau, avec 2-3 ans d’entraînement) qui ont été sélectionnés à partir de l’équipe de boxe de l’Université de Shanghai affiliée à l’école du sport en Chine. Ce seul fait permet à la dernière étude de l’Université de Shanghai du Sport d’être digne d’intérêt. Le fait que les scientifiques aient effectivement observés des effets significatifs quand ils ont «nourris» leurs sujets avec 1,25 g par jour d’un extrait de Tribulus terrestris standardisé (TT) (acheté sur le marché libre de Pronova à Biocare, en Suède) avec une teneur en saponine > à 40%, rend l’étude encore plus intéressante.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le taux d’œstrogène baisse avec l’activité physique

Sport, oestrogène et exercicesAu plus vous bougez, au moins d’œstrogènes circulent dans votre corps. Les statisticiens de l’Université du Maryland vont bientôt publier les résultats d’une étude qu’ils ont réalisés dans Medicine & Science in Sports & Exercise et selon laquelle ils existe une relation entre les œstrogènes et l’activité physique, découverte réalisée après avoir étudié 452 femmes âgées de 40 à 72  ans. L’étude avait pour objectif d’évaluer les effets de l’exercice sur la synthèse hormonale des œstrogènes et le risque du cancer du sein chez les femmes.

En savoir plus »
Aucun commentaire
1 Commentaire