Moins de sommeil, moins d’oxygène…

Un bon sommeil est indispensable à l'endurance physique et musculaireLes performances des athlètes d’endurance diminueraient s’ils avaient manqué de trois heures de sommeil la nuit précédente. Le manque de sommeil réduirait leur absorption d’oxygène et perturberait leur rythme cardiaque. C’est ce qu’avait découvert des scientifiques français spécialisés dans le sport au début des années 90.

En 1991, les chercheurs avaient publié les résultats d’une expérience qu’ils ont réalisée avec 7 cyclistes masculins âgés de 25 ans. Les cyclistes ont dû pédaler un certain nombre de fois, en commençant à chaque fois par un échauffement de 10 minutes, puis 20 minutes à 75 % de leur VO2max et enfin ,en pédalant jusqu’à l’épuisement avec une intensité qui augmentait rapidement.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Acides Aminés pour les Super Musclés, Partie IV – Les ergogènes supposés (1/3): La Bêta-alanine, la nouvelle créatine ?

Je vais essayer de prendre un peu de temps pour vous traduire quelques articles particulièrement intéressants du blog SuppVersity et en ce moment, le temps me manque réellement pour mener à bien l’ensemble de mes projets. Toujours est-il que ce qu’Adel Moussa appelle « Partie IV » n’en est pas vraiment une puisque les trois autres parties font références à des podcasts radiophoniques. Par contre, ces articles qui sont des résumés du podcast « Partie IV » sont riches en informations que chaque musclé se devrait de connaitre. C’est notamment le cas pour la bêta-alanine décrit de manière assez complète dans cet article (juillet 2011), ainsi que sur la carnitine et la glutamine qui suivra dans quelques temps. Vous trouverez aussi une bibliographie des chercheurs cités dans l’article.

Notez que la traduction des derniers articles de la série « Comprendre la Croissance Musculaire » sera terminée cette année. J’espère surtout avoir un peu plus de temps pour traduire les articles de la SuppVersity plus fréquemment car ils sont généralement plus complets, plus intéressants et un peu plus complexes, que ceux d’Ergo-log.

Mais pour l’instant, je vous laisse avec ce premier article sur la bêta-alanine…

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le Schisandra sinensis augmenterait la force musculaire de 8%

Baies de Schisandra sinensis

Baies de Schisandra sinensis

Imaginez un instant que vous ne vous fassiez pas de musculation mais que vous preniez un gramme d’extrait de Schisandra sinensis chaque jour. Selon une étude de l’université Dong-A en Corée du Sud, votre force musculaire pourrait avoir augmenté de 7,7 % en 12 semaines.

L’étude sur le Schisandra sinensis

Les chercheurs ont divisé 45 femmes en bonne santé âgées de 55 à 78 ans en deux groupes. Les chercheurs ont donné à la moitié de leurs sujets un total d’un gramme d’extrait de Schisandra chinensis chaque jour pendant 12 semaines. Cette dose était contenue dans 4 capsules. Les sujets ont divisé cette dose en deux prises par jour. L’autre moitié a reçu des gélules sans substances actives pendant cette période.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Gagnerez-vous plus de force sans tricher à l’entraînement ?

Exécution des exercices sans tricher

L’exécution stricte des exercices est-elle indispensable ?

Presque tous les athlètes de force connaissent le dilemme suivant : dois-je m’entraîner « correctement » et donc utiliser un poids qui n’a rien de spécial ? Ou dois-je opter pour des charges plus impressionnantes, ce qui signifie que je ne peux pas faire de répétitions complètes ? Choisissez la première option, conseillez les scientifiques du sport de l’Université fédérale de Rio Grande do Sul. De cette façon, vous développerez plus de force à long terme. A priori, vous ne gagneriez rien à tricher à l’entraînement.

L’étude sur l’exécution correcte des exercices

Les chercheurs ont publié dans le Journal of Strength and Conditioning Research les résultats d’une expérience qu’ils ont réalisée avec 40 hommes d’une vingtaine d’années. Dix hommes du groupe de contrôle n’ont rien fait pendant dix semaines ; 30 hommes ont entraîné leurs biceps deux fois par semaine sur un banc à curl en position assise.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Que vous preniez de la caféine ou non, une tasse de café améliore vos performances sportives

L’étude sur l’homme que les scientifiques du sport de l’université de Coventry en Angleterre viennent de publier concerne les cyclistes, mais elle pourrait probablement s’appliquer à tous les athlètes. Et c’est certainement deux fois mieux, si nous devions citer George Orwell. Neil Clarke et Darren Richardson ont clairement indiqué que même les athlètes habitués à la consommation de grandes quantités de caféine réalisent de meilleures performances après une tasse de café fort.

En savoir plus »
3 Commentaires

SkQ1 prolonge la durée de vie grâce au système immunitaire

Structure de l'ubiquinone ou Co Q10

L’ubiquinone ou Co Q10

Selon certains rapports publiés sur des forums web tels que Longecity, forums fréquentés par les spécialistes de l’allongement de la durée de vie les mieux informés, les premières expériences avec des doses relativement élevées de SkQ1 ont commencé dans le monde scientifique de la longévité. Mais qu’est-ce que le SkQ1 ? Pour en avoir une idée, nous avons lu une fascinante publication russe de 2011.

Note EM: Nous parlons aussi de longévisme, ou de transhumanisme dans certains cas. Les deux termes sont plus ou moins synonymes mais le longévisme est sans aucun rapport avec des violations de l’éthique médicale, comme on l’entend parfois abusivement en France car confondu avec le transhumanisme. A l’opposé, nous sommes particulièrement en retard dans ce domaine par rapport aux USA et aux pays asiatiques.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Un régime anti-inflammatoire vous aiderait à maintenir votre masse musculaire

Un régime alimentaire contenant suffisamment de protéines peut vous aider à rester musclé et fort après la cinquantaine mais pas seulement… Les nutriments que vous n’associez probablement pas directement à la masse musculaire ou à la force, comme l’huile de poisson, le thé, le thym, le sélénium et la vitamine C, peuvent également y contribuer. Du moins, c’est ce que des scientifiques iraniens rapportent dans le Nutrition Journal. Ils affirment qu’un régime alimentaire à faible indice inflammatoire ou anti-inflammatoire, réduirait le risque de sarcopénie – ou de perte involontaire de masse et de force musculaires squelettiques liées à l’âge.

Régime alimentaire anti-inflammatoire avec une alimentation saine

En savoir plus »
Aucun commentaire