Le bêta alanine serait-il plus efficace si vous en prenez avec un repas ?

beta-alanine-carnosine

La bêta-alanine, le meilleur ami de la créatine pour la performance physique…

Les athlètes bénéficieraient davantage et plus rapidement d’un supplément de bêta-alanine s’ils prennaient l’acide aminé pendant les repas. Des chercheurs en sciences du sport de l’université de Gand, en Belgique, ont découvert que la prise du complément alimentaire pendant un repas entraîne une augmentation plus rapide de la concentration de carnosine dans les muscles que lorsqu’il est pris entre les repas.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Lutter constamment contre la faim réduirait l’espérance de vie et la taille des télomères

Dégradation des télomères et longévitéLes femmes qui suivent un régime et qui luttent pour supprimer leur appétit raccourcissent leurs télomères. Comme vous le savez, il s’agit des brins protecteurs des chromosomes qui contribuent à déterminer l’âge maximal que vous pouvez atteindre. Si vous êtes toujours au régime et que vous ressentez une sensation de faim constante, vous réduisez probablement votre espérance de vie, selon ce qu’écrivent des psychiatres de l’université de Californie dans Psychosomatic Medicine.

Le stress du régime hypocalorique

Suivre un régime peut être très stressant. Le risque d’échec est élevé, et il s’accompagne de déceptions. De plus, un régime hypocalorique est souvent une lutte permanente pour supprimer l’appétit. Il n’est pas surprenant que la plupart des études menées auprès d’hommes et de femmes qui veulent perdre du poids montrent des niveaux élevés de cortisol, l’hormone du stress.

En savoir plus »
Aucun commentaire

La supplémentation en vitamine E d’un seul type contribue à la déficience vitaminique

Vitamines E alpha, bêta, gamma et delta tocopherol

Un bon supplément de vitamine E doit comporter les 4 variantes naturelles alpha, bêta, gamma et delta

Le problème de la supplémentation en vitamine E à fortes doses est qu’il existe 1: de multiples formes de vitamine E, 2: que les suppléments ne contiennent généralement qu’une forme spécifique de vitamine E et 3, que cette forme particulière remplacerait d’autres variantes de vitamine E. Par conséquent, une supplémentation excessive en vitamine E pourrait donc priver l’organisme de cet antioxydant. De la même manière, une supplémentation un peu trop enthousiaste en vitamine E pourrait alors entrainer une déficience vitaminique. Par chance, nous sommes tombés aujourd’hui sur l’étude qui a démontré cet effet paradoxal.

L’étude sur la supplémentation en vitamine E et la déficience vitaminique

En 1985, le groupe de recherche du biochimiste américain Edward Dratz a publié une petite étude humaine dans laquelle 8 sujets sains âgés de 30 à 60 ans ont pris un supplément quotidien de vitamine E pendant 8 semaines. Ce supplément contenait 1200 unités d’alpha-tocophérol. Les chercheurs ont utilisé une forme synthétique et racémique d’alpha-tocophérol.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Les graines de sésame améliorent les performances des footballeurs

Quel ergogène pour le football ?

Image Pixabay.com

Si des joueurs de football pouvaient ingérer 40 grammes de graines de sésame par jour, leurs muscles subiraient moins de dégradations, leur consommation d’oxygène augmenterait et ils seraient plus rapides. Des chercheurs brésiliens ont découvert ce phénomène en donnant à des joueurs de football deux cuillères à soupe de pâte de sésame chaque jour.

L’étude sur les graines de sésame

Des chercheurs brésiliens de l’Université fédérale de Paraiba ont donné à 10 joueurs de football 40 grammes de graines de sésame blanc chaque jour pendant 4 semaines. 10 autres joueurs de football ont reçu un placebo. Les Brésiliens avaient moulu les graines et les avaient mélangées à du miel. Ils ont ainsi obtenu une pâte de sésame, dont les joueurs du groupe expérimental ont consommé 2 cuillères à soupe par jour. Les footballeurs du groupe placebo ont reçu une pâte de composition calorique comparable.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Des protéines pendant et après l’entraînement stimuleraient la synthèse des protéines plus de 24 heures après l’exercice

Un shake de protéine active l'anabolisme musculaire

Image Element5 Digital – Pexels.com

La synthèse des protéines musculaires des athlètes de force n’est pas seulement stimulée par la consommation de protéines supplémentaires avant, pendant et juste après une séance d’entraînement. Jusqu’à 24 heures après l’entraînement en salle de musculation, les muscles réagissent positivement à l’apport de protéines. C’est du moins le cas des muscles des jeunes hommes pour cette étude en particulier.

L’étude sur l’effet des protéines alimentaires sur la synthèse des protéines musculaires

Des chercheurs de l’université McMaster au Canada sont arrivés à cette conclusion après avoir fait des expériences sur 15 étudiants dont l’âge moyen était de 21 ans. Les étudiants étaient familiarisés avec la musculation. Pour l’étude, ils ont effectué des séances de laboratoire consistant en 4 séries d’extensions de jambes. À chaque fois, les hommes n’entraînaient qu’une seule jambe.

En savoir plus »
Aucun commentaire

L’acétylsalicylate de curcumine est-elle une molécule de longévité ?

Curcumine du curcumaUne nouvelle génération d’éléments biochimiques nutritifs anti-âge pourrait bientôt apparaître sur le marché. Ils devraient prendre des formules structurelles dont certaines parties vous sont familières. Nous arrivons à cette conclusion après avoir lu une étude que des chercheurs de l’Université de médecine chinoise de Hunan ont publiée dans Molecules. Dans leur publication, les auteurs nous présentent le premier de cette série possible : l’acétylsalicylate de curcumine.

En savoir plus »
Aucun commentaire
Aucun commentaire