Analyses: Les “suppléments” avec Piracetam

piracetam-nootropeIls sont officiellement interdits mais vous pouvez les acheter sur le web : des compléments avec du Piracétam. L’expert et chercheur américain en suppléments Pieter Cohen met en garde les casse-cou qui se moquent un peu trop facilement des risques possibles de ces produits pour la santé.

Qu’est-ce que le Piracétam ?

Le Piracétam est un médicament expérimental contre la démence et l’oubli qui fut développé durant la seconde moitié du XXe siècle. Selon certains essais expérimentaux et études de cas, le Piracétam améliore les capacités mentales et cognitives de ce groupe, mais des études plus récentes contredisent cette affirmation.

Selon une étude Cochrane de 2004 (Cochrane Database of Systematic Reviews) au cours de laquelle les chercheurs ont comparé 24 études, la qualité de la plupart des recherches n’était pas toujours de 100 %. En outre, pour chaque test où le piracétam s’est avéré efficace, il y en avait un où le piracétam n’a pratiquement pas fonctionné.

L’étude sur les compléments contenant du Piracétam

Se limitant aux produits vendus comme “supplément”, Pieter Cohen en a acheté plusieurs boites auprès de 5 fabricants et a analysé leur contenu. Officiellement, ces produits ne sont pas autorisés. En 2004, la FDA décida que cette molécule ne devait pas se trouver dans des suppléments. La situation n’est pas différente dans l’UE où les substances pharmacologiques telles que le Piracétam ne peuvent pas être commercialisées en tant que compléments.

Résultats

Les capsules de 4 marques étaient correctes – dans le sens où elles contenaient ce qu’elles devaient contenir selon les étiquettes. Cohen a découvert que la quantité de Piracetam dans les gélules s’écartait de quelques pourcents de plus que ce qui est autorisé chez les fabricants pharmaceutiques, mais bon… Cependant, Pieter Cohen n’a trouvé aucune trace de piracétam dans les gélules de la marque Specialty Pharmacy.

piracetam

Les manuels médicaux conseillent aux médecins de prescrire ce nootrope à des doses de 2400 à 4800 milligrammes par jour. Sur leurs étiquettes, les producteurs ont ignoré ce conseil. Cognitive Nutrition, le producteur de la Neuropill, aurait même conseillé aux utilisateurs une dose maximale de plus de 11000 milligrammes par jour.

Conclusion

“En attendant que la loi régissant les suppléments soit réformée de manière à ce que les produits puissent être effectivement retirés du marché, les cliniciens doivent informer les patients que les suppléments commercialisés en tant qu’améliorateurs cognitifs peuvent contenir des médicaments interdits à des doses supra-thérapeutiques”, écrit M. Cohen.

Note EM: Inutile de rappeler ici qu’en France, le piracétam et toute la famille des racétams sont des médicaments délivrables uniquement sur ordonnance. Consultez votre médecin lorsque vous devez le faire mais ne jouez pas avec votre santé.

Source de l’article: Analyses: ‘supplements’ with piracetam

Source Ergo-log: JAMA Intern Med. 2019;e195507.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Un supplément de lécithine entretient la santé de vos vaisseaux sanguins

lecithine-granulesUn supplément de 1200 milligrammes de lécithine par jour rajeunirait les vaisseaux sanguins d’environ 10 ans, et vous ferait également vous sentir plus fort avec plus de vitalité. Des chercheurs japonais, affiliés à l’Université médicale et dentaire de Tokyo, arrivent à cette conclusion dans une étude à laquelle ont participé 89 femmes en bonne santé âgées de 40 à 60 ans.

La thérapie du remplacement des lipides

La lécithine utilisée par les Japonais se composait de 24% de phosphatidylcholine, 20% de phosphatidyléthanolamine et 12% de phosphatidylinositol. Les cellules utilisent ces substances pour construire leurs membranes.

Le chercheur américain Gary Nicholson pense que l’administration de ce type de substance peut être utile dans le cadre de ce que l’on appelle la “thérapie de remplacement des lipides“. Nicholson pense que la thérapie de remplacement des lipides est une stratégie anti-âge mais qu’elle pourrait aussi être efficace contre les maladies associées à la fatigue chronique.

L’étude sur la lécithine du soja

Les sujets des chercheurs Japonais étaient en bonne santé mais se plaignaient de fatigue. Les chercheurs ont divisé les femmes en 3 groupes. Pendant 8 semaines, ces groupes ont pris un placebo ou 600 ou 1200 milligrammes de lécithine de soja, respectivement, chaque jour. Les chercheurs ont utilisé un produit Kikkoman. L’entreprise a financé l’un des chercheurs.

Les résultats de l’étude clinique

La lécithine s’est montré plus efficace contre la fatigue qu’un placebo.

lecithine-soja

lecithine-soja

Cependant, les femmes qui ont pris 1200 mg de lécithine ont fait état d’une augmentation significative de leur vigueur physique. Cela signifie qu’elles se sont senties plus fortes et plus résistantes. Si les femmes du groupe des 1200 mg devaient donner à leur sensation de force un score de 0 à 10, ce chiffre augmenterait grâce à la supplémentation, passant de 6 à 8. La supplémentation avec 1200 mg de lécithine par jour a amélioré la santé cardiovasculaire des femmes et a réduit leur pression diastolique [la pression sanguine entre deux battements de cœur].

lecithine-maladie-cardiaque

lecithine-cardiovasculaire

Dans le groupe ayant reçu une forte dose de lécithine, l’index vasculaire cardio-cheville [CAVI] a également diminué. Il s’agit d’une mesure de la flexibilité et de la santé des vaisseaux sanguins.

age-index-cavi

Chez les Japonais en bonne santé, cet indice diminue chaque année d’environ 0,04 point après la 20e année de vie, selon le graphique ci-dessus. La diminution de 0,4 par une dose quotidienne de 1200 milligrammes de lécithine équivaudrait donc à un “rajeunissement” des vaisseaux sanguins de 10 ans.

Conclusion sur la lécithine

“Dans cette étude randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo, nous avons étudié l’effet de la lécithine de soja sur les symptômes de la ménopause, y compris la fatigue, ainsi que sur d’autres paramètres de santé chez les femmes japonaises d’âge moyen”, résument les chercheurs. “Les résultats ont montré qu’à forte dose (1200 mg/jour), la lécithine de soja non seulement augmente la vitalité mais aussi abaisse la pression artérielle diastolique et l’index vasculaire cardio-cheville (CAVI) chez les femmes japonaises d’âge moyen qui se plaignaient de fatigue”.

Source de l’article: Supplementation with 1200 milligram lecithin: feel stronger and make your blood vessels 10 years younger

Source Ergo-log: Nutr J. 2018 Jan 8;17(1):4.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
2 Commentaires

Les suppléments d’acide hyaluronique rétablissent l’équilibre hydrique d’une peau sèche

Si les personnes ayant une peau sèche prenaient 120 à 140 mg d’acide hyaluronique par jour, elles pourraient s’attendre à voir leur peau s’améliorer en quelques semaines. Et si elles arrêtent de prendre le supplément, les effets positifs se poursuivraient pendant au moins deux semaines, écrivent des chercheurs japonais dans Nutrition Journal.

Hyabest, un supplément nutritionnel d’acide hyaluronique

Rétablissons les faits dès le départ : les chercheurs travaillaient au département R&D de la société japonaise Kewpie. Kewpie fabrique Hyabest, un supplément contenant de l’acide hyaluronique. Cette molécule est connue en dehors de l’Asie principalement comme composant qui offre une protection des articulations mais aussi en tant que produit cosmétique.

Il existe une quantité raisonnable de preuves qui montrent que l’acide hyaluronique présente un effet cosmétique positif selon des études sur les cellules et les animaux. Mais c’est aussi le cas d’après une étude sur l’homme parue dans les médias scientifiques japonais. La publication dans Nutrition Journal est destinée à étendre le lectorat des études en dehors du Japon. Et bien sûr, la plupart des études – vous l’avez deviné – ont été financées et réalisées par Kewpie.

L’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est un métabolite de la glucosamine. Ou de la N-acétyl-D-glucosamine plus précisément. Si vous prenez des suppléments de glucosamine, seule une petite quantité est transformée en acide hyaluronique.

acide-hyaluronique

La molécule présente un effet lubrifiant sur les articulations. Elle est également présente dans la peau avec un effet hydratant. Avec l’âge, la quantité d’acide hyaluronique dans le corps diminue. Et plus notre peau est exposée aux rayons UV, plus ce processus s’accélère.

Les études cliniques sur cet hydratant naturel de la peau et des articulations

En 2007, des chercheurs de Kewpie ont publié une étude dans laquelle ils ont donné à deux douzaines de femmes ayant la peau sèche 120 mg d’acide hyaluronique par jour pendant 6 semaines. La teneur en humidité de leur peau s’est améliorée comme le montre la courbe avec les carrés solides ci-dessous. Les carrés blancs représentent le groupe placebo.

acide-hyaluronique-peau

acide-hyaluronique-sante-peau

En 2009, les mêmes chercheurs ont publié une étude similaire [J New Rem & Clin 2009, 58(8): 143-155], dans laquelle ils ont examiné l’équilibre hydrique de la peau après que les femmes avaient cessé de prendre le supplément. Le tableau ci-dessus montre que les effets positifs de cette molécule ont en fait augmenté dans les deux semaines suivant la dernière prise.

Source de l’article: Hyaluronic acid supplements restore moisture balance in dry skin

Source Ergo-log: Nutr J. 2014 Jul 11;13:70.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

La cordycépine du Cordyceps militaris et la santé des testicules (!?!)

cordycepine-cordycepsEn Asie, mais aussi de plus en plus dans les pays occidentaux, les hommes utilisent des suppléments contenant des extraits des champignons Cordyceps sinensis et Cordyceps militaris. Ces derniers pourraient augmenter la production de testostérone. Selon une étude animale que des chercheurs de l’université de Sejong en Corée du Sud ont publiée dans Nutrients, ces suppléments fonctionneraient pour les hommes d’âge moyen et plus âgés.

L’étude sur le Cordyceps sinensis et la cordycépine

Les chercheurs ont donné à des rats adultes mâles, âgés d’un an, une dose de cordycépine [COR20] tous les jours pendant 6 mois par voie orale. Les chercheurs avaient extrait la molécule du Cordyceps militaris. Après cette période de 6 mois, les chercheurs ont étudié les testicules des animaux. Ils ont comparé les testicules de jeunes rats [YC] et de vieux rats [AC] qui n’avaient pas reçu de cordycépine.

Les résultats de l’étude

Les chercheurs ont trouvé moins de récepteurs androgènes [AR], moins de récepteurs FSH [FSHR] et moins de récepteurs LH [LHR] dans les cellules des testicules des vieux animaux [AC] que dans les cellules des jeunes animaux [YC]. Cela implique que les cellules des testicules deviennent moins sensibles au stimulus de croissance de la FSH et de la LH. Cependant, l’administration de cordycépine [COR-20] a réduit la diminution des récepteurs induite par le vieillissement.

cordycepine-lh-fsh

cordycepine-testicules

Le vieillissement a réduit la concentration d’enzymes antioxydantes endogènes dans les testicules. La supplémentation en cordycépine a complètement supprimé cette diminution. Le vieillissement a finalement réduit la quantité de l’enzyme “anti-âge” SIRT1 (sirtuine 1). La cordycépine a mis un terme à cette diminution. Vous pouvez le constater ci-dessous. Plus la marque est massive, plus la présence de SIRT1 est forte.

cordycepine-sirtuine1

Conclusion de l’étude sur la cordycépine

“Du point de vue du mécanisme cellulaire, la cordycépine semble être impliquée dans l’expression des gènes liés à la fonction testiculaire, en particulier ceux liés à la spermatogenèse, à la défense antioxydante [et] à l’acétylation (SIRT1) […]”, écrivent les Coréens. “La présente étude suggère que la cordycépine pourrait fournir un excellent potentiel nutritionnel […] pour améliorer les dysfonctionnements sexuels masculins liés à l’âge.”

Source de l’article: Cordycepin from Cordyceps mulitaris rejuvenates testes

Source Ergo-log: Nutrients. 2019;11(4):906.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Associer créatine et HMB améliore les performances physiques et on vous dit pourquoi !

creatine-enduranceLes athlètes des disciplines où l’accumulation des lactates est un facteur à prendre en compte – telles que l’aviron, la course à pied et le cyclisme – seraient susceptibles de bénéficier d’une supplémentation en créatine et HMB. Des chercheurs espagnols de l’Université du Pays Basque ont découvert que dans des conditions où la concentration de lactate dans le sang augmente fortement, la combinaison créatine + HMB rend les athlètes plus rapides. Leur étude sur l’homme a été publiée dans Nutrients.

L’étude sur l’association créatine et HMB

Les chercheurs ont réalisé une expérience avec 4 groupes de six rameurs chacun. Les sujets étaient jeunes, de sexe masculin et actifs au plus haut niveau. Pendant les 10 semaines qu’a duré l’expérience, les rameurs du groupe placebo ont reçu un supplément sans substances actives. [PLG]

Un deuxième groupe a reçu 0,04 gramme de créatine monohydrate par kilo de poids corporel par jour. [CrMG] Pour un rameur de 70 kilos, cela fait 2,8 grammes par jour. Avec une dose relativement faible, la créatine présente des effets d’amélioration des performances, mais n’augmente pas le poids corporel. Les chercheurs ont utilisé de la créatine monohydrate de Creapure.

Un troisième groupe a pris 3 grammes de HMB lié au calcium par jour. [HMBG] Les chercheurs ont utilisé un produit du fabricant espagnol FullGas. Un quatrième groupe a pris à la fois 0,04 gramme de créatine monohydrate par kilo de poids corporel et 3 grammes de HMB par jour. [CrM-HMBG]

Au terme des 10 semaines, les chercheurs ont mesuré la vitesse que les rameurs pouvaient développer à différentes  intensités. Plus précisément, les chercheurs ont déterminé la puissance que les rameurs pouvaient libérer lors d’un effort au seuil anaérobie [WAT] et à une intensité où la concentration des lactates augmentait à 4 et 8 millimoles dans leur sang [W4 et W8] respectivement. Le seuil anaérobique est le point où l’intensité de l’exercice commence à devenir si élevée que les muscles commencent à produire plus de lactates que le corps ne peut en métaboliser. Le niveau de lactates commence à augmenter.

creatine-endurance

Résultats de l’étude

La créatine, le HMB et certainement la combinaison de créatine et de HMB semblaient augmenter la puissance avec des efforts au seuil anaérobie et avec un niveau de lactates de 4 millimoles mais ces effets n’étaient pas statistiquement significatifs. L’effet de la supplémentation était cependant significatif si le niveau de lactate atteignait 8 millimoles. La combinaison créatine et HMB était particulièrement efficace.

creatine-hmb

Conclusion sur la prise de créatine et HMB

“L’ingestion de créatine a augmenté la créatine totale des muscles, et par conséquent influence le recyclage ATP/phosphocréatine, ce qui peut diminuer la production des lactates en réduisant la glycolyse (économie de glycogène) à la même intensité, améliorant la capacité anaérobie”, spéculent les chercheurs.

“Le HMB augmente l’expression génétique du récepteur-1 activé par les proliférateurs de peroxysomes (PPAR) […], améliorant ainsi la biogenèse mitochondriale et la fonction oxydative pour augmenter la capacité aérobie. Ce processus consiste à augmenter la densité et la quantité des mitochondries des cellules musculaires, l’angiogenèse, et donc augmente l’oxydation des graisses, ce qui augmente la capacité aérobie”.

“Ces adaptations pourraient économiser le glycogène, qui est un facteur limitant pendant l’exercice d’endurance, augmentant la capacité d’oxydation et réduisant la production des lactates par glycolyse.”

Source de l’article: Combination of creatine and HMB improves the performance of rowers, cyclists and runners

Source Ergo-log: Nutrients 2020 12(1) 193.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Créatine et bêta-alanine associés améliorent les capacités d’endurance

creatine-monohydrate-creapure

Créatine et bêta-alanine stimulerait les capacités d’endurance

Une prise de quatre semaines de créatine et bêta-alanine pourrait améliorer la capacité d’endurance des athlètes, selon une étude sponsorisée par des scientifiques du sport de la Florida Atlantic University. L’article a été publié il y a quelques années dans Amino Acids. Ensuite, les conditions de l’étude ne sont pas très rigoureuses non plus. A vous de voir si cela vous sera utile ou pas…

Les chercheurs ne divulguent aucune information sur leurs sujets d’essai, sauf qu’ils étaient de sexe masculin et qu’ils avaient une vingtaine d’années. Étaient-ils entraînés ? Probablement pas. Ils étaient d’ailleurs plutôt lourd de constitution [taille moyenne : 1,72 mètre, poids moyen : 82 kg]. Autre point négatif : pendant les 28 jours où les hommes ont pris les suppléments, ils ne se sont pas entraînés non plus. Mais arrêtons de spéculer sans fondements. Retour sur l’étude…

Les chercheurs ont donné à un groupe de 13 hommes un placebo quotidien contenant 34 g de glucose [Placebo]. Un groupe de 12 hommes a reçu 34 g de glucose et 5,25 g de créatine [Cr] par jour. Un autre groupe de 14 hommes a reçu 34 g de glucose et 1,6 g de bêta-alanine [B-Ala]. Un dernier groupe de 16 hommes a reçu 34 g de glucose, 5,25 g de créatine et 1,6 g de bêta-alanine [CrBA].

Phosphagen Elite ne contient pas que de la créatine et du bêta-alanine…

Et cela nous amène à un autre problème méthodologique. Les hommes du groupe CrBA ont reçu leur glucose, créatine et bêta-alanine sous la forme du supplément EAS Phosphagen Elite. EAS a arrêté la production de Phosphagen Elite en 2010. Le supplément ne contenait pas seulement du glucose, de la créatine et de la bêta-alanine Note EM: {Electrolytes et taurine comme noté sur l’image ci-dessous}. Les autres composantes n’étaient pas particulièrement spectaculaires mais méthodologiquement ce n’est pas très intelligent, d’autant que les chercheurs ne les mentionnent pas dans leur article.

Ils ont demandé à leurs sujets de rouler sur des cycles de manière de plus en plus intenses, avant et après la période de supplémentation. Ceci afin de pouvoir déterminer le seuil de lactate [LT] et le seuil ventilatoire [VT] chez les hommes. Le LT est le point auquel le niveau de lactates dans le sang commence à augmenter au fur et à mesure que l’effort physique augmente. Le VT est le point auquel, à mesure que l’effort augmente, les sujets non seulement respirent davantage, mais respirent aussi plus profondément [parce que les besoins en oxygène du corps augmentent exponentiellement].

Note EM: Pour vous aider à comprendre ce qui est avancé ici, et sans produire de confusion sur cette idée fausse d’augmentation d’acide lactique intramusculaire qui en réalité n’existe pas, les chercheurs de l’étude cite celle de Suzuki et al. (2002), suggérant que la carnosine (bêta-alanine + histidine) sert de tampon contre les ions H+ en aidant au maintien de l’équilibre acido-basique lorsque de grandes quantité de ces ions sont produits par un exercice court et à forte intensité. Notons que la phosphocréatine exerce également cet effet tampon.

creatine-beta-alanine-lactate

creatine-beta-alanine-seuil-ventilation

Pour le VT et le LT, les chercheurs ont mesuré l’absorption d’oxygène des hommes et le nombre de watts qu’ils ont générés. En outre, les chercheurs ont également mesuré l’absorption maximale d’oxygène des sujets – qui demeure le prédicteur le plus important de la capacité d’endurance – et la durée pendant laquelle les hommes ont pu continuer à faire du vélo à mesure que l’intensité augmentait (TTE) – voir ci-dessous.

beta-alanine-creatine-cycling

creatine-beta-alanine-cycling

creatine-cycling

creatine-endurance

Les astérisques indiquent si les changements mesurés étaient statistiquement significatifs.

Conclusion des chercheurs sur l’association créatine et bêta-alanine pour l’endurance

“Quatre semaines de supplémentation en créatine et bêta-alanine ont démontré des améliorations significatives dans cinq des huit indices d’endurance cardiorespiratoire mesurés pendant l’ergométrie incrémentale d’exercice du cyclisme”, concluent les chercheurs. “La supplémentation en créatine et bêta-alanine a permis d’améliorer deux et un des indices, respectivement.”

Cela semble positif mais nous devons ajouter que la supplémentation en créatine et bêta-alanine n’a eu aucun effet sur l’absorption maximale d’oxygène. De plus, le temps pendant lequel les hommes ont pu continuer à faire du vélo n’a augmenté que dans les groupes placebo et créatine. Ainsi, pour deux des variables les plus importantes, la supplémentation avec créatine et bêta-alanine n’a eu aucun effet.

C’est pourquoi, hormis les ambiguïtés méthodologiques, nous ne pouvons pas conclure de cette étude que les athlètes sont susceptibles de bénéficier d’un complément avec la combinaison en question. Cela dépend entièrement du type d’effort que l’on attend d’eux. Sont-ils censés fonctionner selon le seuil de lactate et le seuil de ventilation ? Dans ce cas, peut-être. Sont-ils censés performer à un plus haut niveau d’intensité ? Dans ce cas, peut-être pas.

Source de l’article: Creatine and beta-alanine combined improve endurance capacity

Source Ergo-log: Amino Acids. 2007 Sep;33(3):505-10.

Note EM: Retenons simplement cette étude comme indicative, le manque de neutralité objective ainsi que la présence d’électrolytes et de taurine nous empêchent clairement de la prendre au sérieux, comme je le disais plus haut dans l’article. La créatine avait donné des signes cliniques plus encourageants sur la récupération après un entraînement d’endurance mais concernant le bêta-alanine, il est clair que nous ne pouvons rien avancer pour l’instant. Certaines études donnent des résultats positifs par rapport à une problématique donnée, d’autres non. Par soucis de rigueur scientifique, il est aussi important de traiter de l’absence de résultats que de résultats positifs lorsqu’ils sont démontrés.

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Un supplément d’astaxanthine pour stimuler la prise de masse musculaire chez les personnes vieillissantes

astamed-myoLa marche est une activité physique indéniablement saine mais elle ne développe pas de masse musculaire. Mais cela pourrait changer si vous combinez la marche avec un supplément d’astaxanthine. C’est du moins ce que des chercheurs de l’Université de Washington affirment dans le Journal of Cachexia, Sarcopenia and Muscle. Que se passerait-il si vous donniez de l’astaxanthine aux personnes qui font de l’exercice de résistance ?

L’étude sur les antioxydants, l’astaxanthine et quelques autres nutriments…

Les chercheurs ont demandé à 42 sujets âgés de 65 à 82 ans de marcher 3 fois par semaine à un rythme soutenu sur un tapis roulant pendant 3 mois. La moitié des sujets ont reçu un placebo, l’autre moitié un supplément de 12 milligrammes d’astaxanthine, 10 milligrammes de vitamine E sous forme de tocotriénols et 6 mg de zinc par jour.

Les chercheurs ont utilisé le produit Astamed que vous voyez ci-dessus. Astamed a parrainé l’étude.

Les résultats de l’étude

A la fin de la période d’administration, la concentration d’astaxanthine dans les muscles des sujets du groupe expérimental était 26 fois plus élevée que dans le groupe témoin. L’astaxanthine serait un antioxydant qui s’accumule apparemment dans les muscles, soupçonnent les chercheurs. Avant et après la période d’administration, les chercheurs ont déterminé la force que les muscles des sujets d’essai pouvaient développer [MVC]. En même temps, ils ont mesuré la masse musculaire des sujets de test [CSA] à l’aide de scanners. Les deux paramètres ont augmenté davantage dans le groupe astaxanthine que dans le groupe placebo. En fait, le groupe placebo n’est pas devenu plus fort et n’a pas pris de masse musculaire. [En bas à gauche]

astaxanthine-exercice

Avant et après la période de supplémentation, les chercheurs ont déterminé la distance que les sujets pouvaient parcourir en 6 minutes, à un rythme qui leur convenait. Cette distance a augmenté d’environ 8% dans les deux groupes. [En haut à droite]

Conclusion

“L’entraînement physique combiné à une formulation de composés anti-inflammatoires et antioxydants naturels a amélioré la force et la taille des muscles chez les sujets âgés plus que le seul entraînement physique”, écrivent les chercheurs. “Cela a été fait sans sacrifier les améliorations de la distance de marche et de l’endurance qui accompagnent généralement l’entraînement de l’endurance.”

Source de l’article: Supplementing with astaxanthin turns walking into bodybuilding

Source Ergo-log: J Cachexia Sarcopenia Muscle. 2018 Oct;9(5):826-33.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire