Acide aminé isolé ou associé, le pourquoi du comment des compléments alimentaires

Aucun commentaire

A lire les étiquettes des compléments alimentaires achetés, vous vous êtes certainement déjà demandé pourquoi vous retrouviez systématiquement le même acide aminé à l’intérieur des aminogrammes des protéines de whey alors que certains produits proposaient plutôt cet acide aminé sous forme isolée. La réponse à cette question est simple: votre corps ne réagira pas forcément de la même manière (au niveau de l’assimilation et des effets) lorsqu’il reçoit une molécule simple ou que cette même molécule est accompagnée de ses voisins.

Certains acides aminés seraient parfois plus importants que d’autres

Acide-amine-Arginine

La L-Arginine

Prenons le cas de l’arginine ou L-Arginine pour être exact sur sa chiralité. C’est un acide aminé important pour les musclés car, (comme la L-Leucine) il a son mot à dire dans la croissance musculaire. Difficile de faire du muscle sans arginine. Donc (pour schématiser), à partir du moment où votre protéine contient l’ensemble des acides aminés essentiels et non essentiels, tout va bien. De manière isolée, l’arginine a révélé son rôle dans le processus de fabrication de l’oxyde nitrique, une des molécules les plus simples qui soient, et sur la dilatation des vaisseaux. A vrai dire, le métabolisme de l’oxyde nitrique n’a été que très récemment découvert au tout début des années 2000.

Pour résumer, disons qu’une protéine alimentaire, une fois avalée, va distribuer l’ensemble de ses acides aminés alors que chacun d’entre eux a une fonction spécifique dans votre corps. Bien évidemment, l’arginine contribuera aussi à la congestion musculaire pendant l’entraînement, même si elle a été prise avec d’autres acides aminés comme c’est le cas pour n’importe quelle protéine. Isolée, l’arginine (comme les expériences l’ont montré) aurait plus de chances de potentialiser cet effet particulier puisqu’elle est, par définition, isolée des autres acides aminés. C’est ainsi que des compléments alimentaires sous forme d’arginine pyroglutamate, Arginine AKG, Hcl… pris avant l’entraînement vont permettre une congestion musculaire plus forte en théorie. Dans les faits, les enzymes décomposent rapidement l’arginine et limitent son effet sur l’hyperémie active (ou congestion musculaire). Selon les expériences effectuées, une association d’arginine et de citrulline serait plus efficace que l’arginine seule.

Le timing et la nature des acides aminés vont jouer sur vos performances et la croissance musculaire

acides-amines-essentiels-bcaaCe principe est alors appliqué à la lettre dans les formules de stimulation de l’oxyde nitrique les plus courants. La L-Arginine (sous diverses formes pour en prolonger les effets) est alors associée à différents dérivés d’acides aminés comme la L-Norvaline, un dérive de la valine (acide aminé branché) ou de bêta alanine, un dérivé de l’alanine, un acide aminé très courant. Ajouté de caféine ou mieux, d’extraits de Guarana, ces stimulants vous aideront à l’entraînement même s’il est vrai qu’une grande partie de leurs effets seront directement ou indirectement liés à la caféine plutôt qu’à l’arginine elle-même. Cependant, les effets combinés de la L-Arginine et de la L-Citrulline sur la synthèse de l’oxyde nitrique sont loin d’être négligeables.

Cependant, comme nous sommes tous différents d’un point de vue biologique, il n’est pas rare de constater que tel complément fonctionne mieux sur une personne que sur une autre. Cette particularité étant très largement augmenté par l’interaction des divers composants actifs entre eux, ils engendrent fatalement, diverses réactions spécifiques sur un individu par rapport à un autre. C’est pour cette raison que certains vous dirons que NO Shotgun est excellent alors que d’autres ne jurent que par BSN ou Gaspari Nutrition.

Les BCAA et la L-Leucine font couler beaucoup d’encre…

un-acide-amine-la-leucine

Leucine

Pour les acides aminés branchés, c’est un peu différent car ils doivent tous les trois être présents pour exercer une action anti-catabolisante sur le corps. Ces acides aminés (les BCAA) vous procurent de l’énergie avant l’entraînement et favorisent l’anabolisme musculaire. Le chef d’orchestre de ce mécanisme, c’est la Leucine. Cet acide aminé influence directement la récupération avec l’assistance de ses deux acolytes, l’Isoleucine et la Valine. De nombreux athlètes affirment que ces acides aminés isolés ont une influence sur leurs performances, ce qui est tout à fait plausible. Vous avez donc le choix, soit de prendre des BCAA à part ou en prenant tout simplement votre protéine, avant ou après l’entraînement.

Muscletech propose cependant un complément alimentaire isolé à base de L-Leucine mais l’influence directe sur le métabolisme, pris hors des deux autres, n’est pas certifié par la recherche scientifique. A l’opposé, le HMB, un métabolite de la L-Leucine, a fait l’objet d’étude scientifiques sérieuses et commence à faire parler de lui, notamment pour son rôle d’anti-catabolisant. Selon les dernières avancées de la recherche en nutrition sportive, le HMB demanderait du temps pour agir et gagnerait de l’importance au plus l’âge avance.

La Glutamine, un acide aminé semi-essentiel un peu à part des autres ?

ALCAR-Acetyl-L-Carnitine

La L-Carnitine, un dérivé d’acides aminés très courant au niveau cellulaire…

La L-Glutamine et l’acide glutamique sont des cas à part. Cet acide aminé est très abondant dans le corps, il influence un grand nombre de processus biologiques et organiques: énergie, récupération et prise de muscle. La glutamine, comme la L-Leucine, participe à l’ensemble des processus biochimiques qui jouent sur la reconstruction des fibres musculaires.

Cependant, un ajout de glutamine à votre protéine pourrait peut-être modifier défavorablement un aminogramme, c’est à dire l’équilibre relatif entre chaque acide aminé d’une protéine. Cette valeur est très importante puisqu’elle conditionne en grande partie l’assimilation des protéines considérées. A priori, certains pensent qu’un ajout de 5 à 10 grammes de L-Glutamine aurait des effets favorables sur la récupération post-exercice, l’énergie et le catabolisme musculaire. Cependant, nous n’avons pas assez de preuves scientifiques pour pouvoir l’affirmer. Notons également que la Glutamine est largement retenue par les intestins et qu’il n’en reste que très peu dans le sang. D’un autre côté, l’intérêt de la taurine pour les athlètes des sports de force ne devrait pas non plus être négligé. Un grand nombre d’articles sur cet acide aminé traite effectivement de ses effets positifs, plus que pour la Glutamine en tous cas…

Malheureusement, nous ne pouvons pas traiter de chaque acide aminé ici mais il s’agissait plutôt de vous donner quelques exemples concrets sur le métabolisme des acides aminés isolés. Un bon conseil, intéressez-vous plus particulièrement à la Leucine, la Glycine et à la Citrulline si vous voulez améliorer vos performances physiques. J’espère néanmoins que ces quelques lignes vous auront permis de développer votre culture physique !

A bientôt sur Espace Corps Esprit Forme,
Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.