Les acides gras Oméga 3 réduisent le déclin des performances physiques lié à l’âge

Acides gras oméga 3 en gélulesLe vieillissement pourrait être inévitable mais il serait aussi accompagné de troubles potentiels moindres si vous aviez plus d’acides gras Oméga 3 dans votre sang. Les gérontologues de la deuxième université de Naples en sont arrivés à cette conclusion après avoir étudié 1300 Italiens âgés. Les acides gras Oméga 3 inhiberaient les processus du vieillissement au niveau des mécanismes moteur du corps.

L’étude scientifique sur les Oméga 3 en relation au vieillissement

Les chercheurs sont toujours à l’affût de nouvelles interventions nutritionnelles afin d’aider à maintenir la population vieillissante des pays occidentaux en meilleure santé et indépendante. Ils se sont alors demandés si les acides gras Oméga 3 pourraient  avoir un effet sur la longévité. Pour le savoir, ils ont mesuré la concentration d’une série d’acides gras présents dans le sang de leur groupe d’Italiens âgés. L’âge moyen du groupe était de 69 ans alors que le sujet le plus âgé avait 104 ans. Les gériatres ont également mesuré la forme relative de leurs sujets de test.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Si la Leucine ne stimule pas la croissance musculaire, essayez de l’associer à la Glycine

Représentation en 3D de la glycineLes bodybuilders et fans de fitness connaissent la Leucine. De nombreuses études ont montré qu’elle stimule les processus anabolisants des cellules musculaires mais d’autres études scientifiques pourraient suggérer que la Leucine n’est pas toujours efficace. Le vieillissement, les longues périodes d’inactivité et d’autres conditions au cours desquelles le corps produit de grandes quantités de facteurs inflammatoires et d’oxydants pourraient éliminer l’effet anabolisant de la Leucine. Dans ces circonstances, l’ajout de Glycine comme complément pourrait offrir une solution. C’est ce que des physiologistes australiens ont découvert.

Leucine et Glycine

La Leucine stimule l’anabolisme cellulaire mais elle n’est pas miraculeuse pour autant. La Leucine ne travaille qu’avec les autres acides aminés et probablement pas durant les périodes de restriction calorique.

En savoir plus »
2 Commentaires

L’arginine avec des extraits de raisin améliore l’endurance des athlètes

Extrait de pépins de raisins et antioxydants OPCNous savons que l’arginine isolée a pour effet de potentialiser le métabolisme de l’oxyde nitrique dans l’organisme. Cependant, ce potentiel reste assez limité à cause de l’enzyme qui la dégrade. Associé à des métabolites du cycle de Krebs comme l’AKG ou indirectement à partir de la citrulline ou de l’ornithine, l’arginine peut voir augmenter sa présence dans le sang et ses effets, toutefois sans garantie absolue quant à son efficacité sur la congestion musculaire – ou hyperémie. En outre, cet article prouve une fois de plus que certains polyphénols antioxydants présentent d’autres particularités que de réduire les dommages causés par les radicaux libres, c’est précisément ce dont traite cet article avec les extraits de raisin. Le monde des micronutriments s’avère complexe et prouve à nouveau qu’ils ne sont pas forcément faits pour travailler seuls. Cet article sur l’influence de l’arginine et des extraits de raisin sur l’endurance en est la preuve.

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Les bodybuilders au régime gardent leur masse musculaire avec des aliments riches en protéines

Si vous réduisez votre consommation d’énergie quotidienne à 60% de ce que vous brûlez, vous ne devriez pas nécessairement perdre de la masse musculaire. Si vous augmentez votre consommation de protéines, vos muscles resteront tels qu’ils étaient a priori. Du moins, c’est ce qu’écrivent des scientifiques du sport de l’Université de Birmingham en Angleterre dans un article paru dans Medicine & Science in Sports & Exercise.

Jusque là, il n’y avait pas d’études sur le régime alimentaire des athlètes en restriction calorique avec protéines

Milkshake de protéine et maintien de la masse musculaireSi nous ignorons un instant l’expérience de dizaines de milliers d’athlètes et que nous examinons simplement la littérature scientifique, nous admettrons facilement que nous ne savons pas grand chose sur la perte de poids des athlètes de force qui adoptent un régime à teneur élevée en protides. La plupart des études menées sur le sujet impliquait des personnes en surpoids. Non seulement ces derniers perdaient plus de poids avec un régime riche en protéines mais ils retenaient aussi plus de masse musculaire. Les athlètes de force réagissent-ils également à un régime de perte de poids riche en protéines ? C’était la question à laquelle les chercheurs voulaient trouver une réponse.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Les BCAA stimuleraient la croissance musculaire post-exercice mais avec l’aide des AAE

BCAA ou acides aminés branchés par Optimum NutritionÀ l’heure actuelle, sur la Blogopshère, il est de rigueur de descendre les BCAA en leur collant la réputation de « suppléments de sport de force inefficaces ». Mais à vrai dire, ce n’est peut-être pas tout à fait juste. Selon une étude humaine, que des scientifiques anglais dirigés par Kevin Tipton ont publiés dans Frontiers in Physiology, prendre quelques grammes de BCAA après un entraînement, stimulerait la synthèse des protéines musculaires. Pourtant, les athlètes de force qui prennent leurs BCAA autour de leurs séances d’entraînement sans les associer à des protéines complètes ou des acides aminés essentiels n’en retireront pas grand chose.

En savoir plus »
1 Commentaire

Les athlètes de force expérimentés perdent de la graisse avec le jeûne intermittent sans perdre de masse musculaire ni de force

Jeûne intermittent perte de graisses et masse maigre

Jeûne intermittent, perte de graisses et conservation de la masse maigre

Les athlètes de force ne feraient pas de meilleures ou de moins bonnes performances s’ils ont une alimentation restreinte dans le temps, comme nous l’avions écrit dans un précédent article, sur la base d’une étude américaine où les participants avaient réalisés un entraînement de force pour la première fois de leur vie. En 2016, des scientifiques italiens du sport ont publié les résultats d’une étude similaire dans le Journal of Translational Medicine. Cette fois, des chercheurs Italiens ont fait participer des bodybuilders qui avaient au moins cinq ans d’expérience en musculation. Et ces bodybuilders ont réagi un peu différemment à la combinaison du jeûne intermittent et de l’entraînement de force par rapport à des personnes non entrainées…

En savoir plus »
3 Commentaires

Le meilleur des régimes alimentaires pour prévenir la perte de muscle contiendrait une grande quantité de protéines mais aussi d’antioxydants

Les fruits sont une bonne source d'antioxydants naturelsImaginez que vous vieillissez mais que vous souhaitiez préserver votre intégrité musculaire, quels seraient les meilleurs aliments à manger ? Naturellement, une grande quantité de produits riches en protéines… Toujours est-il que les aliments riches en antioxydants sont tout aussi importants que les protéines. Le thé, le café, les légumes et les fruits auront autant d’importance. Du moins, c’est ce que les épidémiologistes de l’Université de Tokyo ont découvert. Combiner une quantité importante de protéines et d’antioxydants réduirait le risque de perte de muscle par un facteur quatre.

En savoir plus »
Aucun commentaire