Améliorez votre concentration avec de la citicoline

citicoline

La citicoline

Une supplémentation en citicoline pourrait améliorer votre capacité à vous concentrer et vous aiderait à faire moins de fautes lors de l’exécution des tâches qui nécessitent concentration et attention. Des chercheurs de l’Université de l’Utah et le fabricant japonais Kyowa Hakko ont tiré cette conclusion d’une expérience qu’ils ont réalisée avec une soixante femmes âgées entre 40 et 60 ans. Une dose quotidienne assez modeste de 250 mg de citicoline fonctionnerait mieux qu’une dose de 500 mg.

La citicoline

La citicoline formule structurelle représentée à droite est un précurseur de l’uridine et de la phosphatidylcholine, qui sont tous deux des blocs de construction pour les cellules du cerveau. Certains neurologues pensent qu’une  supplémentation en citicoline pourrait inhiber le développement de certaines formes de démence et accélérer la récupération post-AVC. Et en effet, il existent quelques études humaines qui indiquent que la citicoline en serait capable dans une certaine mesure.

L’étude scientifique sur la citicoline

La citicoline est parfois présente dans les suppléments de pré-entraînement, généralement avec l’affirmation selon laquelle la substance stimule l’attention et la concentration des athlètes et qu’elle améliore ainsi la qualité de leur entraînement. Mais il existe peu de recherches scientifiques sur les effets de la citicoline sur les adultes en bonne santé. C’est la raison pour laquelle cette étude a été réalisée.

Les chercheurs ont divisé leurs sujets en trois groupes, chacun avec 20 femmes. Un groupe a reçu un placebo pendant 28 jours; un second groupe a pris 250 mg par jour de citicoline et un troisième groupe en a pris 500 mg par jour.

Après la période de supplémentation, les chercheurs ont mesuré la capacité de concentration des femmes en leur proposant de faire le test 2 de performance continue (Continuous Performance Test II). Pour ce test, les femmes devaient rester devant un ordinateur et à chaque fois qu’un X apparaissait sur l’écran, elles devaient appuyer sur la barre d’espace. Chaque fois qu’elles le manquaient, cela comptait comme une «erreur d’omission». Si un Y apparaissait sur l’écran, les femmes ne devaient pas à appuyer sur la barre d’espace. Si elles l’avaient fait, une «erreur de commission» était comptée. Les lettres sont apparues toutes les deux secondes et étaient visibles pendant une fraction de seconde. Le test a duré 14 minutes.

Les résultats du test sur la citicoline

La supplémentation a réduit le nombre d’erreurs par omission et par commission. Curieusement, la dose la plus faible a donné de meilleurs résultats par rapport à la plus forte dose.

Test-de-concentration-avec-citicoline

Test-de-concentration-avec-citicoline-contre-placebo

Le mécanisme qui expliquerait les résultats

Les chercheurs pensent que la citicoline améliore la concentration en raison de l’effet qu’elle produit sur la dopamine, un neurotransmetteur important du système nerveux. La dopamine est impliquée pour les tâches nécessitant de la concentration, les études animales ont d’ailleurs montré que la supplémentation en citicoline augmentait les niveaux de dopamine ainsi que le nombre de récepteurs de ce neurotransmetteur.

Conclusion de l’expérience

Cette étude est la première à examiner les effets de faibles doses de citicoline sur la performance cognitive chez des femmes adultes en bonne santé», écrivent les chercheurs. «Les femmes qui ont pris de la citicoline on montré une amélioration de leur performance attentionnelle après 28 jours de supplémentation.”

Les résultats de l’étude sont en accord avec les études antérieures montrant une amélioration des performances cognitives après la prise d’un supplément en citicoline chez les personnes atteintes de déficits cognitifs. Les applications pratiques de cette recherche comprennent l’utilisation éventuelle de citicoline afin d’améliorer les déficits cognitifs associés au vieillissement en bonne santé, mais aussi pour améliorer  les déficits cognitifs associés à des troubles psychiatriques .

Source de l’article: Citicoline improves concentration

Source Ergo-log: Int Journal Food Sci. Nutr 2014 Dec

Traduction pour Espace Corps esprit Forme

—————————

Note: L’intérêt de la citicoline ne s’arrête peut-être pas à la concentration en cours d’exercice. Il est probable, selon quelques études marginales, que cette molécule puisse améliorer le rapport neuromusculaire. Dans ce cas, cette substance à mi-chemin entre la choline et la phosphatidylcholine présenterait peut-être encore plus d’intérêt pour les pratiquants des sports de force.

Eric Mallet

Références bibliographiques

  • Alvarez-Sabín J. et al., Long-term treatment with citicoline may improve poststroke vascular cognitive impairment., Cerebrovasc Dis. 2013;35(2):146-54.
  • Cotroneo AM. et al., Effectiveness and safety of citicoline in mild vascular cognitive impairment: the IDEALE study., Clin Interv Aging. 2013;8:131-7.
  • Putignano S. et al., Retrospective and observational study to assess the efficacy of citicoline in elderly patients suffering from stupor related to complex geriatric syndrome., Clin Interv Aging. 2012;7:113-8.
  • Davalos A. et al., Oral citicoline in acute ischemic stroke: an individual patient data pooling analysis of clinical trials., Stroke. 2002 Dec;33(12):2850-7.
  • R. Giménez, Changes in brain striatum dopamine and acetylcholine receptors induced by chronic CDP-choline treatment of aging mice, Br J Pharmacol, v.104(3); 1991 Nov

 

En savoir plus »
Aucun commentaire

600 mg d’Ashwagandha aident les athlètes de résistance à gagner plus de muscle et à perdre plus de graisse

ashwagandha-feuilles-fruitsSi des culturistes ou d’autres athlètes de force prennent de l’Ashwagandha, ils accumuleraient plus de muscle et perdraient de la graisse plus rapidement. C’est ce qu’écrivent des chercheurs indiens dans le Journal of the International Society of Sports Nutrition. Les chercheurs ont testé une dose quotidienne de 600 mg d’extrait d’Ashwagandha sur des hommes qui exécutaient un entraînement de résistance pour la première fois de leur vie.

L’expérience sur l’Ashwagandha

Les chercheurs ont demandé à 57 hommes âgés entre 18 et 50 ans de réaliser un entraînement de musculation trois fois par semaine. Les hommes n’avaient jamais réalisé d’entraînement de résistance avant et ils ont tous suivi le même programme d’exercices. La moitié des hommes ont pris un placebo; l’autre moitié a pris de l’Ashwagandha. Les chercheurs leurs ont donné KSM-66, un extrait du végétal qui se composait de 5% de withanolides, sa substance active. Les sujets ont pris une capsule contenant 300 mg de KSM-66 chaque jour au lever puis une autre capsule avant d’aller coucher. KSM-66 est produit par Shri Kartikeya Pharma & Ixoreal BioMed. Nous ne savons cependant pas clairement si ces entreprises ont financé cette étude.

Résultats de l’expérience

Les mesures à l’aide d’un ruban à mesurer ont montré que les sujets qui avaient pris de l’Ashwagandha avait construit plus de masse musculaire que les sujets du groupe placebo.

 

Experience-avec-prise-d-Ashwagandha-en-fonction-d-un-entrainement-de-musculation

 

Le pourcentage de matières grasses a diminué dans les deux groupes, mais les utilisateurs de l’Ashwagandha avaient perdu plus de graisse que les membres du groupe placebo. Les chercheurs ont utilisé la méthode d’impédance bioélectrique pour mesurer le pourcentage de graisse. [Nous avons cependant des doutes quant à la fiabilité de cette méthode, tout autant que pour la méthode utilisée par les chercheurs concernant l’évaluation de la masse musculaire.]

 

Ashwagandha-contre-placebo-sur-la-prise-de-masse-musculaire-et-la-perte-de-graisse

Ashwagandha-contre-placebo-sur-la-prise-de-muscle-et-la-perte-de-graisse-corporelle

 

Explications probables des effets liés à l’Ashwagandha

Le tableau ci-dessus montre comment l’Ashwagandha pourrait accroître l’efficacité de l’entraînement de musculation. Le niveau de testostérone des sujets qui avaient pris de l’Ashwagandha  était supérieur à celle des sujets du groupe placebo.

Une autre possibilité repose sur le fait que l’Ashwagandha protège les cellules contre la dégradation musculaire. La concentration post-entraînement de l’enzyme créatine kinase dans le sang avait diminué au cours de l’expérience dans les deux groupes, mais la diminution était plus grande chez les sujets qui avaient pris de l’Ashwagandha. Comme vous le savez, au plus on retrouve de créatinekinase dans le sang, au plus les cellules musculaires ont subi de dommages.

Taux-de-creatine-kinase-en-fonction-d-un-supplement-d-Ashwagandha

 

Conclusion de l’étude

“Cette étude confirme les données antérieures concernant les propriétés adaptogènes de l’Ashwagandha et suggère qu’il pourrait représenter un complément utile à l’entraînement de force“, selon les conclusions des chercheurs. “Cette étude présente cependant des limitations qui devraient nous conduire à interpréter les résultats avec une certaine prudence: les sujets ne sont pas entraînés et sont modérément jeunes, la taille de l’échantillon des sujets de 50 personnes n’est pas assez élevée et la période d’étude ne s’étend que sur une durée de 8 semaines.”

Les recherches scientifiques qui étudient les éventuels effets bénéfiques de l’Ashwagandha devraient être réalisées sur des périodes de temps plus longues et pour différentes populations, y compris les femmes et les personnes âgées des deux sexes.”

Selon l’étude, l’Ashwagandha n’avait pas généré d’effets secondaires.

Source de l’article: Daily 600 mg ashwagandha helps resistance trainers build more muscle and lose more fat

Source Ergo-log: J Int Soc Sports Nutr. 2015 Nov 25;12:43.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

———————————

Note: L’Ashawangandha est effectivement un bon adaptogène (sans doute assez similaire au Ginseng quant à certains de ses effets), tout comme le Cordyceps, le Panax Ginseng ou le Suma. C’est sans doute un plus appréciable pour la vitalité et l’énergie.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Augmentez votre VO2 Max pour réduire le vieillissement

Ceux qui pratiquent une activité sportive en aérobie tous les jours pourraient vieillir plus lentement que les gens qui mènent une vie sédentaire, écrivent les physiologistes de l’Université du Colorado dans Mechanisms of Ageing and Development. Bien que ces chercheurs ont étudié les athlètes d’endurance, et qui présenteraient un VO2 Max plus élevé, leur recherche suggère que les gens qui pratiquent des sports explosifs subissent un vieillissement moins rapide.

Les télomères, votre VO2 Max et la longévité

vo2-max-longueur-telomeresLes chercheurs qui veulent déterminer à quelle vitesse un organisme vieillit mesurent la longueur des télomères. Les télomères sont présents dans l’ADN des cellules, à l’extrémité des chromosomes. A chaque fois que les cellules se divisent, les télomères raccourcissent. Si les télomères deviennent trop courts, des anomalies commencent à se produire au niveau cellulaire, ce qui finalement, cause la mort de la cellule. Au plus les télomères sont longs, au plus le processus de vieillissement sera long. Habituellement, les chercheurs mesurent la longueur des télomères dans les globules blancs.

D’après des études antérieures, les chercheurs savaient que la santé du cœur allait de pair avec des télomères plus longs, mais dans des expériences où les sujets de test s’étaient entrainés pendant une courte période, rien n’avait changé quant à la longueur des télomères. Cependant, l‘entraînement a eu un effet sur les protéines de régulation des télomères*.

L’expérience scientifique sur le VO2 Max et le vieillissement

Les chercheurs pensent qu’il est très probable que l’on puisse seulement observer les effets du sport si l’on étudie les athlètes qui se sont entraînés toute leur vie. C’est pourquoi ils ont décidé de comparer la longueur des télomères d’hommes et de femmes plus âgés et plus jeunes, dont la moitié avait mené une vie sédentaire [Sed] et l’autre moitié avait fait au moins 45 minutes d’activité sportive d’endurance sur 5 jours ou plus par semaine [Ex].

Les résultats de l’expérience

Les hommes et les femmes plus jeunes étaient âgés entre 18 et 32 ans. Dans ce groupe, le sport n’avait pas eu d’influence sur la longueur des télomères. Par contre, chez les hommes et femmes plus âgés (entre 55 et 72 ans), la longueur des télomères s’est révélée être 13% plus élevée pour le groupe actif que pour le groupe placebo.

Longueur-des-telomeres-en-fonction-de-l-age-et-de-l-activite-physique

Relation-entre-la-longueur-des-telomeres-et-le-VO2-max

Lorsque les chercheurs ont assemblé les données provenant des 57 sujets de test, ils ont pu élaborer le tableau ci-dessus: au plus le VO2 max du sujet était élevé, au plus les télomères étaient longs.

Conclusion

Votre VO2 Max s’améliore si vous pratiquez des sports d’endurance mais il s’améliore d’autant mieux si vous pratiquez des entraînements par intervalles. Même les entraînements en circuit augmente le VO2 Max mais seulement d’un faible pourcentage. Et même si les chercheurs ont étudié les athlètes d’endurance, leurs résultats s’appliquent probablement aussi aux pratiquants de musculation qui n’ont pas peur du cardiotraining, ainsi qu’aux autres athlètes présentant une bonne capacité de sprint.

Quant au mécanisme impliqué, les chercheurs n’en ont aucune idée. Cependant, ils sont assez positifs concernant leurs découvertes. “La longueur des télomères est préservée avec l’âge chez ceux qui pratiquent des exercices d’endurance, en relation à la capacité aérobique maximale d’exercice chez des adultes en bonne santé.” écrivent-ils. “Ce constat permet de mettre en lumière un nouveau mécanisme moléculaire, associant des habitudes d’exercices aérobiques/de fitness permettant de réduire la sénescence cellulaire et de préserver le fonction physiologique avec le vieillissement.

Source de l’article: Raise your VO2 Max to delay ageing

Source Ergo-log: Mech Ageing Dev. 2010 Feb;131(2):165-7.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

* Christian Werner, Effects of Physical Exercise on Myocardial Telomere-Regulating Proteins, Survival Pathways, and Apoptosis, Journal of the American College of Cardiology,

En savoir plus »
2 Commentaires

Des doses massives de curcumine boostent les effets de l’entraînement sur les muscles

curcumineLes athlètes qui cherchent à étendre leur capacité d’endurance pourraient obtenir de meilleurs résultats en prenant de fortes doses de curcumine. La  supplémentation en curcumine pourrait aussi aider ceux qui essaient de perdre du poids avec des entraînements de cardiotraining intenses. C’est du moins la conclusion à laquelle nous en sommes arrivés, après avoir lu une étude sur l’animal que les physiologistes de l’Université de Kanazawa au Japon ont publiée dans Metabolism.

L’expérience scientifique

Les chercheurs ont injecté de la curcumine directement dans l’intestin grêle de rats. Les doses utilisées étaient de 50 et 100 mg de curcumine par kilo de poids corporel et par jour. L’équivalent humain de ces doses serait de 600 à 1200 mg par jour environ. Et parce que l’administration intrapéritonéale de la curcumine est environ deux fois plus efficace que l’administration orale, vous devriez doubler ces doses élevées (!)

La curcumine n’est pas facilement assimilable

La curcumine (structure ci-dessous) n’est pas facilement assimilable, ce qui explique les fortes doses. Cependant, les fabricants de suppléments ont mis au point différentes méthodes pour augmenter l’absorption de la curcumine de manière à ce que des doses élevées ne soient plus désormais nécessaires. Vous pourrez d’ailleurs lire d’autres articles sur sa biodisponibilité prochainement.

CurcumineSi nous pouvons réellement croire les messages postés sur certains forums de bodybuilding, des bodybuilders quelques peu téméraires ont trouvé un moyen de contourner la faible disponibilité de l’extrait du curcuma. Ils utilisent des préparations injectables (!) contenant la substance. Ils pensent que des doses de plusieurs centaines de milligrammes par jour pourraient améliorer les effets des stéroïdes sur la composition corporelle et leur fournir une protection contre les effets secondaires. Certains utilisateurs affirment que leurs muscles travaillent avec plus d’intensité, de même qu’ils observeraient une perte de graisse et une amélioration de leur capacité d’endurance.

Résultats de l’expérience sur la curcumine

Toutefois, les japonais ne s’intéressent pas au bodybuilding. Ils voulaient savoir si une supplémentation de la substance active du curcuma aurait pu booster les effets de l’entraînement d’endurance et si oui, comment. Ils ont essayé de répondre à cette question en analysant les cellules musculaires d’animaux à la fin de leur expérience.

Les chercheurs ont constaté un nombre plus important de mitochondries dans les cellules musculaires des animaux qui n’avaient réalisés aucun entraînement mais qui avaient reçus de la curcumine [CD50] [CD110] par rapport aux animaux qui n’avaient pas réalisés d’entraînement non plus et qui n’avaient pas pris la substance active du curcuma [DMSO], comme le montre le tableau ci-dessous.

Effets-de-la-curcumine-sur-le-nombre-de-mitochondries-cellulaires

Les effets de la curcumine sur le nombre de mitochondries

L’entraînement en endurance [RTE] a conduit à une plus grande augmentation du nombre de mitochondries que la supplémentation en curcumine ne l’a fait mais l’augmentation des mitochondries à la suite de l’entraînement d’endurance était encore plus grand lorsqu’il a été combiné avec la curcumine. Au plus les cellules ont de mitochondries musculaires, au plus elles peuvent convertir les nutriments en énergie. La capacité d’endurance augmente, de même que la dépense calorique.

Les chercheurs ont découvert que la substance active augmentait la concentration des cAMP dans les cellules musculaires. Le cAMP est une molécule messagère nécessaire à la communication interne au sein des cellules. En outre, la curcumine augmente la concentration des protéines actives SIRT1 et AMPK. Les Japonais nous ont offert le tableau ci-dessous pour résumer le fonctionnement probable de la curcumine.

La-curcumine-active-plusieurs-proteines-et-messagers-cellulaires-cAMP-AMPK-et-SIRT1

L’organisme qui a financé l’étude scientifique

L’expérience scientifique réalisée par les chercheurs n’a pas été financée par un fabricant de suppléments de curcuma mais par les gouvernements japonais et indonésien.

Source de l’article: Hefty dose of curcumin boosts effet of training on muscles

Source Ergo-log: Metabolism. 2015 Oct;64(10):1334-47.

Eric Mallet

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

En savoir plus »
2 Commentaires

Le bêta alanine serait efficace plusieurs semaines après l’arrêt de la prise

beta-alanineSur une durée de deux mois après la prise de votre dernière prise de bêta alanine, vous pourriez encore ressentir les effets de l’acide aminé, selon ce que des scientifiques du sport à Gand en Belgique ont mis en évidence. Et au mieux vous réagissez au bêta-alanine, au plus le supplément restera actif.

Le Bêta alanine

Dans une certaine mesure, les effets du bêta-alanine sont semblables à ceux de la créatine. Les utilisateurs remarquent qu’ils sont capables de poursuivre un exercice à haute intensité pendant plus longtemps. Contrairement à la supplémentation en créatine, prendre du bêta-alanine ne conduit pas à une augmentation de poids, mais des études ontmontré qu’il pouvait conduire à une augmentation de la masse maigre si la masse grasse diminue.

De plus en plus d’athlètes d’endurance, de pratiquants des arts martiaux et de sports d‘équipe utilisent le bêta-alanine. Ils bénéficient généralement d’une augmentation de puissance et de force, tout en maintenant le même poids ou avec une faible augmentation.

L’étude scientifique sur le bêta alanine

Les Belges voulaient savoir combien de temps les effets auraient duré après la fin de la prise du supplément, de sorte qu’ils ont réalisé une expérience scientifique avec 20 étudiants de sexe masculin. Les étudiants ont pris 4,8 grammes de bêta-alanine ou un placebo chaque jour pendant 5 à 6 semaines. Avant, pendant et après l’entraînement, les chercheurs ont mesuré la concentration de carnosine dans leurs muscles en utilisant la spectroscopie à résonance magnétique.

carnosine-beta-alanine-histidine

Dans l’organisme, les cellules fixent le bêta-alanine à l’acide aminé L-Histidine, créant ainsi le dipeptide appelé carnosine. La carnosine neutralise les ions hydrogène libérés lorsque les muscles se contractent de manière intensive. La carnosine stabilise l’acidité elle agit comme un tampon et permet aux cellules musculaires de travailler plus longtemps à un niveau élevé.

Les résultats de l’étude

Comme le montre les tableaux ci-dessous, les chercheurs ont divisé les sujets du groupe de bêta-alanine en personnes à haute réponse et en basse réponse au composant. Pour les sujets les plus sensibles (réponse haute), la concentration en carnosine a augmenté en moyenne de 55%. Concernant les athlètes les moins sensibles, elle a augmenté de 15%. Le niveau de carnosine dans les cellules musculaires des hauts répondants était encore élevée neuf semaines après l’arrêt de la supplémentation. Pour les faibles répondants, le niveau de carnosine était revenu à la normale au bout de six semaines.

Lorsque les belges ont comparé les résultats avec ceux de leurs collègues qui avaient réalisés des expériences similaires avec la créatine, ils en sont arrivés au tableau ci-dessous. En finalité, ils en ont conclu que la carnosine est une molécule plus stable que la créatine.

Comparaison-de-stabilite-moleculaire-entre-le-Beta-alanine-et-la-creatine

Source de l’article: Beta alanine effective for weeks after end of course

Source Ergo-log: J Appl Physiol. 2009 Mar;106(3):837-42.

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le Shilajit booste la concentration de testostérone, testostérone libre et DHEA

Selon cette étude clinique, les hommes synthétiseraient plus de testostérone s’ils prenaient 500 mg de Shilajit par jour. Des chercheurs du J. B. Roy State Ayurvedic Medical College and Hospital en Inde l’ont découvert après avoir réalisé des expériences sur des hommes âgés de 45 à 55 ans. Leur étude scientifique a été publiée dans Andrologia.

Le Shilajit

Substances-actives-du-Shilajit-dibenzoalphapyronesLe Shilajit est une forme d’argile, formée il y a des millions d’années à partir des restes d’organismes invertébrés. Les guérisseurs indiens de la science ayurvédique utilisent cette substance minérale comme un remède naturel de rajeunissement. C’est ce qu’il appelle un rasayana. Des extraits de Shilajit sont également présents dans certains suppléments destinés à augmenter les niveaux de testostérone chez l’homme. Ces suppléments seraient efficaces, du moins selon ce que les chercheurs indiens ont conclu en 2012 au cours d’une étude sponsorisée. Concernant les brevets déposés, les substances actives du Shilajit sont répertoriés sous le nom de  dibenzoalphapyrones [formule structurelle représentée ci-contre]. [US patent 20050245434]

A propos de l’étude clinique de 2012, les chercheurs ont convié des hommes de 30 à 45 ans à se prêter à l’expérience. Dans l’étude qui sera bientôt publiée, les chercheurs ont donné du Shilajit à des hommes un peu plus âgés.

L’étude scientifique sur le shilajit

Les chercheurs indiens ont réalisé leur expérience avec 75 hommes, âgés entre 45 et 55 ans. Les sujets étaient en bonne santé mais présentaient des symptômes en rapport à une concentration faible de testostérone. Les chercheurs l’ont déterminé leur faisant remplir le questionnaire ci-dessous.

Etude-scientifique-sur-le-Shilajit-et-la-testosterone

Les chercheurs ont ensuite donné 2 capsules par jour à la moitié des sujets. Chaque capsule contenait 250 mg d’extrait de Shilajit. L’autre moitié recevait un placebo.

Augmentation-du-taux-de-testosterone-avec-un-supplement-de-Shilajit-contre-placebo

Augmentation-du-taux-de-testosterone-libre-avec-supplement-de-Shilajit-contre-placebo

Mesure-du-taux-de-DHEA-apres-la-prise-de-Shilajit-contre-placebo

Toujours est-il que l’augmentation de la synthèse de DHEA et de testostérone n’a eu aucun effet sur la production des hormones messagers LH et FSH car leur taux n’a pas diminué. Les chercheurs ne savent pas comment expliquer ce phénomène.

Le sponsor de l’étude sur le shilajit

Cette étude a été financé par Natreon. Natreon est le fabricant de PrimaVie, un extrait breveté de Shilajit utilisé par les chercheurs au cours de cette expérience clinique.

Source de l’article: Shilajit boosts concentration of testosterone, free testosterone and DHEA

Source Ergo-log: Andrologia. 2016 Jun;48(5):570-5

——————————-

NdT: Cette substance un peu à part n’a pas seulement prouvé son utilité sur la libération de testostérone mais il s’agit surtout du reminéralisant le plus efficace que la nature nous a donné (à part peut-être pour la feuille d’ortie). C’est notamment un des éléments les plus prisés de l’Ayurvéda. Cependant, la prise de Shilajit doit être faite avec précaution car il est généralement très riche en fer. Toujours est-il qu’une surdose de fer liée à la prise de du Shilajit n’a jamais été médicalement constatée. Comme pour n’importe quel complément alimentaire à base de végétaux ou d’autres substances comme pour celle-ci, vous trouverez différentes qualité sur le marché. Méfiez-vous des prix un peu trop bas, ces compléments ne contiennent rien de bon pour votre santé.

Hormis cette étude clinique intéressante, pensez à vous abonner à la newsletter afin de vous tenir au courant de la sortie des nouveaux articles.

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Une alimentation riche en BCAA préserve votre fine silhouette

Des hommes et des femmes âgés entre 40 et 60 ans seraient plus minces en fonction de la quantité de BCAA contenus dans leur régime alimentaire. Des chercheurs de l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill l’ont découvert après avoir étudié des données recueillies sur 4429 japonais, chinois, britanniques et américains.

Une étude scientifique intéressante sur les BCAA

Leucine

La Leucine

L’étude, qui a été publiée dans le Journal of Nutrition est basée sur des données recueillies pour une étude internationale sur les macro et micronutriments et la pression artérielle. Des nutritionnistes ont passé au crible un ensemble de données afin de rechercher les substances qui empêcheraient une pression artérielle saine. Ce faisant, ces chercheurs se sont interrogés sur un lien entre la composition en acides aminés des protéines dans l’alimentation et le poids corporel: au plus il y avait de BCAA dans le régime alimentaire des 4000 hommes et femmes interrogés, au moins ils étaient souvent en surpoids.

De là, leurs chercheurs ont divisé les sujets en quartiles, en fonction de leur consommation en BCAA. Le premier quartile correspond au 25% présentant la prise de BCAA la plus basse et le quatrième quartile de 25% correspond au plus grand apport.

Les résultats de l’étude sur les BCAA

Lorsqu’ils ont établi un pourcentage de risque de 1 pour le surpoids du premier quartile, ils ont remarqué que les risques du quatrième quartile étaient de 0,8. Autrement dit, les chances de surpoids sont de 20% moins élevées pour les personnes su quatrième quartile que pour ceux du premier.

Etude-sur-les-BCAA-et-le-poids-corporel

Rapport-entre-les-BCAA-et-le-risque-de-surpoids

Les risques de surpoids extrême – d’obésité – sont réduit par à peu près le même montant pour le quatrième quartile, comme le montre le tableau ci-dessus.

Le mécanisme d’action des BCAA

Les chercheurs ont ensuite procédé à une étude de la littérature scientifique sur le sujet. Ils en ont conclu que des trois BCAA L-Valine, L-Isoleucine et L-Leucine – la L-Leucine présentait l‘effetminceur” le plus prononcé. Une étude sur l’homme qui valide cet effet a eu lieu avec trois groupes de lutteurs soumis à un régime surveillé pendant 19 jours. Le groupe de lutteurs qui, malgré l’apport calorique réduit, avait pris une quantité élevée de BCAA avait perdu le plus de poids au cours de l’étude. Les lutteurs avaient perdu 4 kg et leur pourcentage de graisse avait diminué de 17%.

Un des processus biochimiques possibles qui expliqueraient ce phénomène est lié au fait que les repas contenant une quantité élevée de L-Leucine causent une augmentation de la libération de leptine. C’est une hormone qui signale que le corps a consommé assez de calories, qui augmente la combustion d’énergie et qui supprime l’appétit.

Conclusion

La plupart des personnes prennent environ 6 grammes de leucine par jour. Cette quantité pourrait être augmentée sans problème particulier jusqu’à 20 grammes en augmentant la part des protéines ou en prenant des suppléments. Les chercheurs pensent avec optimisme qu’une tactique de ce genre pourrait aider à réduire l’épidémie mondiale d’obésité.

Note EM: Ajoutons qu’il serait un peu absurde de se focaliser abusivement sur la Leucine. Cependant, avec l’âge, les  intestins retiennent de plus en plus d’acides aminés, en laissant peu pour la synthèse des protéines. C’est ce que nous appelons l’extraction splanchnique. Cette rétention s’aggrave avec l’âge et dans ce cas, un supplément en Leucine ou en BCAA serait une stratégie efficace pour lutter contre la perte de masse musculaire et la sarcopénie. N’oubliez pas non plus que la glycine, la taurine et la citrulline peuvent également contribuer efficacement à réduire les troubles liés à l’âge sur le plan musculaire. La recherche scientifique l’a mis en évidence à plusieurs reprises.

Source de l’article: Diet that’s high in BCAAs will keep you slim

Source Ergo-log: J Nutr. 2011 Feb;141(2):249-254.

Eric Mallet

Références bibliographiques

  • Mourier A. et al., Combined effects of caloric restriction and branched-chain amino acid supplementation on body composition and exercise performance in elite wrestlers, Int J Sports Med. 1997 Jan;18(1):47-55.
  • Holecek M, Siman P, Vodenicarovova M, Kandar R. Alterations in protein and amino acid metabolism in rats fed a branched-chain amino acid- or leucine-enriched diet during postprandial and postabsorptive states., Nutr Metab (Lond). 2016; 13:12.
  • Dudgeon WD, Kelley EP, Scheett TP. In a single-blind, matched group design: branched-chain amino acid supplementation and resistance training maintains lean body mass during a caloric restricted diet. J Int Soc Sports Nutr. 2016; 13:1.
En savoir plus »
1 Commentaire