C’est un fait, les glucides vous engraissent: nouvelle étude…

glucides-sucres-lentsLa théorie selon laquelle un régime comprenant de nombreux glucides – et en particulier un régime comportant beaucoup de glucides rapidement assimilables – conduit au surpoids et à l’obésité n’est pas nouvelle. Un régime riche en glucides permet aux cellules adipeuses de se développer mais il garantit que le reste du corps reçoit moins d’énergie. C’est ce que dit cette théorie. Les scientifiques de la nutrition de l’Université de Harvard ont publié un article dans The BMJ qui suggère que cette théorie est correcte.

Les glucides, l’insuline et le pourcentage de graisse corporelle

Les chercheurs ont voulu tester le «modèle glucides-insuline», qui décrit comment une alimentation riche en glucides fait grossir l’être humain.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Ça arrive… l’analyse de l’haleine pour détecter les stéroïdes anabolisants est en cours

testosteroneLes doping hunters de l’Université allemande du sport de Cologne sont en train de développer un type de test de dopage totalement nouveau. Le nouveau test ne nécessite pas de prélèvements de sueur, de sang, d’urine, de poils ou de salive mais il permettra de détecter l’utilisation de stéroïdes anabolisants et d’autres substances interdites en analysant le souffle des athlètes.

L’étude sur le processus en question…

Le biochimiste et chasseur de dopage allemand Mario Thevis a publié une étude humaine dans Rapid Communications in Mass Spectrometry, qui fournit une preuve de principe et montre que la détection de substances interdites par l’analyse de l’haleine est possible. Dans la publication, Thevis raconte, entre autres choses, qu’il avait rassemblé un groupe de sujets de test utilisant des substances dopantes, puis qu’il avait analysé leur respiration avec la chromatographie en phase liquide et la spectrométrie de masse associées (LC/MS/MS).

En savoir plus »
Aucun commentaire

Les caroténoïdes contre l’atrophie musculaire ?

carottes-beta-caroteneSelon une étude japonaise publiée dans le British Journal of Nutrition en 2013, une consommation élevée de caroténoïdes sous forme de bêta-carotène pourrait protéger contre la dégradation musculaire. Les chercheurs, affiliés à l’Université d’Osaka ont administré une dose élevée de bêta-carotène à des souris, un apport qui pourrait s’avérer dangereux chez l’homme. Fort heureusement, il existe des caroténoïdes qui pourraient avoir le même effet anti-catabolique sans pour autant présenter un risque pour la santé.

L’étude scientifique sur le bêta-carotène

Les chercheurs japonais ont coupé les voies nerveuses des membres inférieurs de souris afin que les animaux ne puissent plus utiliser une jambe [Den]. Pour d’autres souris, ils ne l’ont pas fait [Sham]. Durant la première semaine suivant l’opération, les chercheurs ont examiné ce qui se passait dans les muscles dénervés. Ils ont administré quotidiennement une quantité substantielle de bêta-carotène par voie orale à certaines souris [B-Carotene]. D’autres souris ont reçu un placebo [véhicule].

En savoir plus »
Aucun commentaire

L’acide phosphatidique présente un potentiel de croissance pour les athlètes de la force

acide-phosphatidique-structure

L’acide phosphatidique

Il semblerait que le monde des sports de force soit sur le point de découvrir un nouveau supplément prometteur. Un article récemment publié dans le Journal de la Société Internationale de Nutrition Sportive décrit les effets de la supplémentation en acide phosphatidique sur les athlètes de force.

La molécule clé en matière de croissance musculaire se nomme mTOR et les nutriments qui activent mTOR sont devenus comme une espèce de Saint Graal dans le monde de la nutrition sportive. Et les substances qui l’activent pourraient aider les athlètes à développer leur masse musculaire. De la même manière, les personnes fragiles et les personnes âgées pourrait en profiter pour prévenir la perte musculaire.

En savoir plus »
2 Commentaires

La cyanidine, le facteur longévité des myrtilles

myrtilles-cyanidine-sirt6Les myrtilles (ou bleuets si vous êtes canadien) ne sont pas vraiment bon marché mais il serait sans doute opportun de les inclure dans votre alimentation. C’est surtout vrai si vous êtes un fanatique de la santé qui primo, voudrait vieillir plus d’un siècle, et secundo, voudrait courir un marathon pour son centième anniversaire. Selon une étude in vitro publiée dans Scientific Report, des fruits comme les bleuets contiennent des phénols qui activent l’enzyme de longévité SIRT6.

Qu’est-ce que les SIRT6 ?

SIRT6 est l’une des 7 sirtuines, un groupe d’enzymes impliquées dans les processus de réparation cellulaire. SIRT6 assure la réparation de l’ADN brisé, inhibe l’inflammation, aide les télomères à conserver leur longueur et permet aux cellules d’absorber le glucose. Des souris génétiquement modifiées produisant plus de SIRT6 vivraient près de 20% plus longtemps que les souris normales. Elles restent remarquablement en bonne santé jusqu’à un âge avancé.

En savoir plus »
Aucun commentaire

L’apigénine, l’anabolisant naturel du persil

L’apigénine est un flavonoïde naturellement retrouvé dans le persil, le céleri, la camomille et les agrumes. L’apigénine présenterait un effet anabolisant, comme l’ont découvert des chercheurs du Korea Food Research Institute. Détail intéressant à connaitre, l’équivalent humain de la dose que les chercheurs ont administrée à leurs souris de laboratoire est relativement faible.

L’apigénine, un flavonoïde assez peu connu des athlètes ou des sédentaires

La formule structurelle de l’apigénine est très similaire à celle de molécules antioxydantes comme la quercétine, le kaempférol et la lutéoline. Pourtant, l’apigénine a des effets différents sur l’organisme par rapport à ces derniers. Lorsque les chercheurs Coréens ont examiné l’apigénine, l’hespérétine, le kaempférol, la lutéoline, la myricétine et la quercétine pour rechercher d’éventuelles qualités anaboliques au moyen d’un test in vitro visant à déterminer les propriétés anaboliques possibles, seule l’apigénine a semblé être un candidat prometteur.

persil-source-apigenine

 

apigenine-anabolique-persil

En savoir plus »
Aucun commentaire

CinDura, l’arme secrète du nouveau Cell-Tech :-)

cell-tech-cindura

Nouvelles promesses ou nouvelles illusions ?

A en croire une entreprise indienne du nom de Laila Nutriceuticals, CinDura est une association brevetée de deux extraits végétaux, de mangoustan (Garcinia mangostana) d’une part et de Cinnamomum tomala (tamālapattram (तमालपत्त्रम्) en sanskrit: littéralement, les feuilles de l’arbre noir) d’autre part, une variété de cannelle. Cela dit, j’ai bien peur que Muscletech et Cell-Tech nous refassent le coup du produit miracle. A vrai dire, le ton quelque peu sarcastique des rédacteurs d’Ergo-log s’avère finalement assez rassurant. Si ce CinDura ne risque pas de mettre fin au dopage un jour, il n’en reste pas moins vrai que nous sommes sans doute ici devant un ergogène qui vaut son pesant de cacahuètes et qui viendra s’ajouter à l’arsenal déjà bien pourvu des athlètes naturels du bodybuilding. Concernant la nouvelle formule miracle de Muscletech, j’émettrai cependant des réserves en fin d’article traduit.

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire