Les athlètes de force expérimentés perdent de la graisse avec le jeûne intermittent sans perdre de masse musculaire ni de force

jeune-intermittent

Jeûne intermittent, perte de graisses et conservation de la masse maigre

Les athlètes de force ne feraient pas de meilleures ou de moins bonnes performances s’ils ont une alimentation restreinte dans le temps, comme nous l’avions écrit dans un précédent article, sur la base d’une étude américaine où les participants avaient réalisés un entraînement de force pour la première fois de leur vie. En 2016, des scientifiques italiens du sport ont publié les résultats d’une étude similaire dans le Journal of Translational Medicine. Cette fois, les Italiens ont fait participer des bodybuilders qui avaient au moins cinq ans d’expérience en musculation. Et ces bodybuilders ont réagi un peu différemment à la combinaison du jeûne intermittent et de l’entraînement de force par rapport à des personnes non entrainées…

L’étude sur le jeûne intermittent d’athlètes de force expérimentés

Les chercheurs ont recruté 34 culturistes masculins dans les salles de musculation locales, tous ayant exercé un sport de force depuis au moins 5 ans. Ils ont divisé les 34 bodybuilders en deux groupes. Un groupe a pris ses repas tout au long de la journée [régime normal; ND]; L’autre groupe mangeait sur une période de 8 heures par jour [alimentation à restriction d’horaire; TRF]. Le groupe du jeûne intermittent mangeait entre 1 heure de l’après-midi et 8 heures du soir.

Les chercheurs ont demandé à tous les participants de réaliser un entraînement identique sur une période de huit semaines.

Résultats de l’expérience

Les deux groupes avaient pris approximativement la même quantité de calories, d’hydrates de carbone, de graisses et de protéines.

jeune-intermittent-et-croissance-musculaire

Tout au long de l’expérience, les deux groupes ont construit pratiquement la même masse musculaire et ont gagné pratiquement la même force musculaire. Il existe quelques différences dans le tableau ci-dessous,mais celles-ci ne sont pas statistiquement significatives.

La différence d’effets du jeûne intermittent sur les graisses corporelles était statistiquement significative: le groupe du jeûne intermittent avait perdu de la graisse corporelle.

jeune-intermittent-et-perte-de-graisses-corporelles

Le jeûne intermittent a fait baisser les taux de testostérone et d’IGF-1. Il a augmenté la concentration d’adiponectine. La concentration d’interleukine-1-bêta et de triglycérides dans le sang ont également diminué. Tous ces effets étaient statistiquement significatifs.

jeune-intermittent-impact-sur-les-triglycerides-et-cytokines

Conclusion de l’étude sur le jeûne intermittent en relation aux sports de force

“Nos résultats suggèrent que le jeûne intermittent modifié et utilisé dans cette étude, c’est à dire avec alimentation à horaire restreint dont 16 heures de jeûne et 8 heures d’alimentation pourrait être bénéfique aux athlètes des sports de résistance, notamment à des fins d’améliorer les biomarqueurs liés à la santé, de diminuer la masse grasse et au moins, dans le but de maintenir la masse musculaire“, ont conclu les chercheurs.

“Ce type de régime pourrait être adopté par les athlètes en phases de maintenance de l’entraînement lorsque l’objectif est de maintenir la masse musculaire tout en réduisant la masse des graisses corporelles“.

“Des études supplémentaires seront nécessaires afin de confirmer nos résultats et de mener une investigation sur le long terme quant aux effets du jeûne intermittent et des périodes de cessation du jeûne.”

Source de l’article: Experienced strength athletes lose fat by intermittent fasting, not muscle mass or strength

Source Ergo-log: J Transl Med. 2016 Oct 13;14(1):290.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

En savoir plus »
3 Commentaires

Le meilleur des régimes alimentaires pour prévenir la perte de muscle contiendrait une grande quantité de protéines mais aussi d’antioxydants

Imaginez que vous vieillissez mais que vous souhaitiez préserver votre intégrité musculaire, quels seraient les meilleurs aliments à manger ? Naturellement, une grande quantité de produits riches en protéines… Toujours est-il que les aliments riches en antioxydants sont tout aussi importants que les protéines. Le thé, le café, les légumes et les fruits auront autant d’importance. Du moins, c’est ce que les épidémiologistes de l’Université de Tokyo ont découvert. Combiner une quantité importante de protéines et d’antioxydants réduirait le risque de perte de muscle par un facteur quatre.

L’étude sur les protéines et les antioxydants

Les Japonais ont cherché à estimer si 2108 femmes de 65 ans et plus étaient devenues physiquement plus fragiles. Les personnes âgées fragiles perdent beaucoup de leur masse musculaire, de leur force et de leur capacité de déplacement. Leur chance de mourir, de tomber ou de tomber malade est plus élevée.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Une étude à large échelle sur les effets secondaires des stéroïdes apporte de mauvaises nouvelles aux utilisateurs

testosterone-moleculeUn petit nombre d’études scientifiques sur l’homme, un grand nombre d’études de cas ainsi qu’un grand nombre d’études chez les animaux ont déjà montré que les stéroïdes anabolisants ne sont pas bons pour le cœur et les vaisseaux sanguins. A ce jour, les cardiologues américains ont publié la plus large étude humaine sur l’effet des stéroïdes sur le système cardiovasculaire. Et encore une fois, les résultats ne sont pas rassurants.

L’étude scientifique

Les chercheurs ont examiné le cœur et les vaisseaux sanguins de 86 utilisateurs masculins de stéroïdes qui avaient pris des substances hormonales illégales pendant une moyenne de sept ans. Chacun de ces hommes étaient des bodybuilders expérimentés. Les chercheurs ont comparé ce groupe d’utilisateurs à un groupe de 54 non-utilisateurs, également passionnés de bodybuilding. Ils s’entraînaient aussi souvent et intensément que les utilisateurs de stéroïdes anabolisants.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Une dose optimale d’huile de poisson dépendrait du poids corporel

omega-3Si, pour une raison quelconque, vous preniez de l’huile de poisson et que vous découvrez que cela ne fonctionne pas après quelques semaines, il se pourrait que votre poids corporel soit trop élevé. Au plus vous êtes lourd, au plus la concentration en acides gras Oméga 3 augmentera lentement dans votre organisme. Les psychiatres américains de l’Ohio State University ont découvert cela lorsqu’ils ont donné des capsules d’huile de poisson à leurs sujets d’expérience.

L’étude scientifique sur l’huile de poisson en rapport avec le poids corporel

Les chercheurs ont donné à 28 jeunes âgés de 7 à 14 ans, tous souffrant de troubles de l’humeur, quatre capsules d’huile de poisson par jour pendant 12 semaines. Ils ont pris un produit fabriqué par American OmegaBrite. Chaque capsule contenait 350 mg d’EPA, 50 mg de DHA 100 mg d’autres acides gras Oméga 3. De cette manière, les sujets ont pris 2 grammes d’acides gras Oméga 3 par jour.

En savoir plus »
Aucun commentaire

L’acide carnosique, l’aide minceur potentiel du romarin

L’acide carnosique est utilisé dans les dentifrices, la viande transformée, les pizzas et les sauces. Il est surtout naturellement retrouvé dans les herbes et épices ordinaires et fonctionnerait plutôt bien comme agent conservateur biologique. L’acide carnosique pourrait également être considéré comme une aide minceur intéressante, comme l’a écrit un diététicien nutritionniste coréen* dans le Journal of Cancer Prevention.

L’acide carnosique

acide-carnosiqueL’acide carnosique est un diterpène retrouvé dans certains végétaux tels que le romarin par exemple. Sa formule structurelle est présentée ci-contre.

Oui, l’étude scientifique dont nous allons vous parler aujourd’hui a été réalisée in vitro. En effet, un grand nombre de substances qui présentent des effets intéressants sur les cellules dans les laboratoires en Asie n’ont pas nécessairement le même effet sur les humains.

En savoir plus »
6 Commentaires

Faire du muscle, gagner en endurance et perdre de la graisse avec le jeûne intermittent

Le jeune intermittent fait partie des options alimentaires les plus populaires et partagées du moment. Si cette pratique paraît souvent dépendre du bon sens (et parfois des impératifs en période de famine), il est toujours préférable de s’en référer à la recherche. Cette étude scientifique commentée par les rédacteurs d’Ergo-log en est un bon exemple.

Eric Mallet

———————————-

jeune-intermittent

Le jeûne intermittent pourrait vous aider à perdre du poids plus facilement…

Nous ne le savons pas mais nos habitudes alimentaires sont assez peu naturelles. Nous mangeons dès le moment où nous nous réveillons jusqu’à ce que nous dormions à nouveau. Si nous pouvions rompre ce modèle et commencer à faire du jeûne intermittent, nous pourrions apporter des changements dramatiques à notre corps. Nous pourrions perdre de la graisse, améliorer notre masse corporelle et développer de la masse musculaire supplémentaire comme le pensent les chercheurs de l’Institut Salk pour les études biologiques aux États-Unis. Ils ont étudié les effets du jeûne intermittent dans une série d’études sur les animaux.

L’étude scientifique

Les chercheurs ont donné une  alimentation standard  à des souris afin qu’elles puissent vivre sainement jusqu’à un âge mûr [N], une nourriture qui contenait 60% de graisse [F], ou des aliments qui contenaient 30% de matières grasses et 25% de sucre [FS] . Si vous donnez des aliments qui contiennent de la graisse ou du sucre ajouté à des souris, ils en mangent plus, ils prennent du poids et détériorent leur santé.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Les bodybuilders pourraient gagner 20% de répétitions supplémentaires avec le jus de betteraves

Le jus de betteraves n’est pas seulement un bon supplément pour les athlètes d’endurance. Les culturistes et les athlètes de force pourraient s’entraîner plus intensément en ajoutant du jus de betteraves à leur alimentation quotidienne. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs de l’Université Edge Hill en Angleterre.

Le jus de betteraves

Le jus de betteraves est une source naturelle de nitrates inorganiques. Comme nous le savons, les nitrates fonctionnent comme des précurseurs du monoxyde d’azote dans l’organisme. Le monoxyde d’azote, ou oxyde nitrique, élargit les vaisseaux sanguins et augmente l’apport en nutriments et en oxygène dans les muscles. Comme vous le savez, il s’agit du principe de congestion musculaire ou hyperémie dans le langage scientifique.

Scientifiquement parlant, il est probable que le monoxyde d’azote joue également un rôle dans la croissance musculaire. Les fabricants de suppléments pour la musculation commercialisent d’ailleurs des produits censés stimuler la concentration sanguine du monoxyde d’azote et incidemment, de favoriser la congestion musculaire.

En savoir plus »
Aucun commentaire