L’électrostimulation neuromusculaire est-elle efficace sur l’hypertrophie ?

electrostimulation-hypertrophie-musclesEn plus de leur entraînement régulier, certains athlètes essaient d’augmenter la force et le masse de leurs muscles en les stimulant avec des impulsions électriques. Cette approche – appelée électrostimulation neuromusculaire ou NMES – fonctionne-t-elle ou non ? Les recherches récentes de scientifiques de l’université d’État du Texas ne permettent pas de répondre à cette question. Mais l’étude suggère que les chances de succès sont plus grandes si les stimuli électriques ont une fréquence relativement élevée.

Une étude américaine sur l’électrostimulation

L’électrostimulation neuromusculaire a été développée à des fins thérapeutiques au départ. Elle concerne des domaines comme la rééducation de personnes qui ne peuvent plus utiliser certains groupes musculaires en raison de lésions des voies neurales. Mais il arrive aussi que des athlètes l’utilisent comme complément à leur entraînement classique de musculation. Les thérapeutes utilisent généralement des stimuli électriques dont la fréquence varie entre 20 et 60 Hz. On ne sait pourtant pas exactement à quelle fréquence l’effet sur les muscles est optimal. C’est pour cette raison que les chercheurs Texans ont décidé de le vérifier.

En savoir plus »
Aucun commentaire

La vitamine C renforcerait la force musculaire des seniors

orange-fruits-vitamine-c

Image Jessica Lewis

Plus il y a de vitamine C dans votre sang lorsque vous vieillissez, plus vos muscles seront forts. Du moins, c’est ce que rapportent des épidémiologistes japonais dans le Journal of Gerontology : Medical Sciences. Les données japonaises suggèrent que non seulement les aliments riches en vitamine C, mais aussi les suppléments contenant de la vitamine C, peuvent aider à maintenir la force musculaire des seniors ou personnes âgées.

L’étude sur la relation supposée entre la vitamine C et la force musculaire chez les seniors

Les chercheurs ont étudié un groupe de 655 femmes dont l’âge moyen était de 75 ans. Ils ont mesuré la concentration de vitamine C dans le sang des femmes et ont utilisé ces données pour diviser les femmes en 4 groupes de taille égale : un groupe avec des niveaux de vitamine C relativement faibles, un groupe avec des concentrations légèrement plus élevées, et ainsi de suite.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Les effets de la pomme et des fruits rouges sur la longévité se renforcent l’un l’autre

fruits-rouges-antioxydants

Image Skylar Kang

Les pommes (de préférence avec la peau) et les fruits rouges sont bonnes pour la santé. Et cela serait particulièrement vrai pour leur combinaison. Du moins, c’est ce qu’ont découvert des chercheurs chinois.

L’étude de 2020 sur les effets positifs de la pomme et des fruits rouges

En 2020, des chercheurs en nutrition de l’Université technologique de Chine du Sud ont publié une étude dans Food & Function, dans laquelle ils ont exposé l’organisme modèle Caenorhabditis elegans à des extraits de pelure de pomme, à des extraits de myrtilles et à une combinaison de ces deux substances. Des études précédentes avaient déjà montré que les substances bioactives présentes dans les pommes et les fruits rouges pouvaient prolonger la vie de ce nématode.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Devriez-vous ajouter l’exercice de l’hyperextension à votre programme d’entraînement ?

banc-hyperextension

Image powergym.com

Dans de nombreuses salles de sport, l’hyperextension est un exercice qui souffre un peu d’une image “thérapeutique”. Si vous faites cet exercice, c’est parce que votre kinésithérapeute vous l’a conseillé… Mais les vrais adeptes de la fonte qui n’ont pas besoin de kinésithérapeute, eux bien sûr, ne font pas d’hyperextension. Ils feront plutôt du soulevé de terre, n’est-ce pas ? C’est faux ! Du moins, c’est ce qu’ont découvert des scientifiques norvégiens spécialisés dans le sport.

L’étude sur l’exercice de l’hyperextension

Vidar Andersen, de l’Université des sciences appliquées de Norvège occidentale, a comparé dans le Journal of Sports Science and Medicine les effets de l’hyperextension [en utilisant le terme d’extension à la chaise romaine] avec ceux du soulevé de terre romain et de l’extension du dos sur machine.

En savoir plus »
Aucun commentaire

La citrouille et ses composants pourrait-elle stimuler l’endurance et la force musculaire ?

citrouille-antioxydants

Image Tom Leishman

Est-il possible que dans quinze ans, les athlètes d’endurance ne se nourrissent plus de pâtes, de pain et de riz avant une course, mais de soupe au potiron ? Ou utiliseront-ils des compléments alimentaires contenant un extrait de citrouille ?

Nous basons ces prédictions audacieuses sur une étude animale menée par des chercheurs de l’université de Providence à Taïwan, et récemment publiée dans Molecules. Selon cette étude, les cultivars de citrouille de la famille Cucurbita moschata présentent peut-être des propriétés ergogéniques qui feraient saliver tout développeur de compléments alimentaires pour les sports d’endurance qui se respecte.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Plus d’irisine (et de santé) grâce à l’huile de cardamone verte

irisine-proteineUn supplément d’huile de cardamone verte [en latin Elettaria cardamomum] augmenterait la concentration d’irisine, l’hormone de longévité libérée par vos muscles. L’effet est si fort que l’huile de cardamone verte pourrait améliorer la santé des personnes obèses souffrant de stéatose hépatique.

L’étude clinique sur l’huile de cardamone verte

Milad Daneshi-Maskooni, un chercheur en nutrition de l’université de Téhéran, a mené une expérience sur près de 90 sujets obèses souffrant de stéatose hépatique non liée à l’alcool. Pendant 3 mois, la moitié d’entre eux ont pris un placebo trois fois par jour, tandis que l’autre moitié a pris des gélules à l’huile de cardamone verte.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le chrome dinicocystéinate, mais qu’est-ce que c’est exactement ?

chrome-dinicocysteinateComme nous pensions être plutôt bien informés sur les compléments alimentaires, nous avons été surpris de trouver dans un magasin spécialisé une forme de chrome dont nous n’avions jamais entendu parler auparavant. Il s’agissait du dinicocystéinate de chrome. Lorsque nous avons cherché à savoir ce qu’était exactement le dinicocystéinate de chrome, il s’est avéré que ce produit était déjà sur le marché depuis dix ans. Note EM: Il s’agit d’une forme de chrome trivalent, un oligoélément agissant sur notre métabolisme et l’insuline, contrairement au chrome hexavalent qui est toxique pour l’homme.

Le Zychrome, une forme rare et brevetée de chrome dinicocystéinate

Le dinicocystéinate de chrome est un complexe composé d’un atome de chrome trivalent auquel sont attachés 2 groupes nicotinate et un groupe cystéinate. En 2011, le fabricant américain d’ingrédients InterHealth Nutraceuticals, récemment acquis par Lonza, a commercialisé le dinicocystéinate de chrome sous le nom de Zychrome.

En savoir plus »
Aucun commentaire