8 mg de fucoxanthine pour brûler 457 calories de plus par jour ?

fucothin-fucoxanthineLa fucoxanthine est un antioxydant caroténoïde que l’on trouve dans presque toutes les algues brunes comestibles. Sur le web, vous trouverez cette molécule dans des compléments alimentaires amincissants comme FucoThin. Ils fonctionneraient de manière impressionnante, si l’on en croit les chercheurs de l’Académie russe des sciences naturelles à Moscou.

Les chercheurs ont effectué des tests en utilisant de la fucoxanthine pure et du Xanthigen, un mélange de fucoxanthine et d’huile de grenade breveté par l’American National Bioscience Corporation. La National Bioscience Corporation encourage la recherche russe sur les substances actives des plantes. L’entreprise fabrique également le complément minceur Aralox. [remedium.ru mai 2005 (hors ligne)]

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le superantioxydant synthétique Eukarion-134 bloquerait la dégradation musculaire

eukarion-134-structure-moleculaireDes scientifiques travaillant pour la NASA étudient différents moyens permettant d’éviter que le corps ne perde trop de muscle pendant les longs voyages dans l’espace. La supplémentation en huile de poisson et en curcumine est peut-être un de ces moyens, bien que les doses efficaces soient dangereusement élevées. Sur ce point, le super antioxydant synthétique Eukarion-134 est peut-être plus intéressant.

L’étude sur l’Eukarion-134

Le plan expérimental de cette étude, qui a été publiée dans Experimental Physiology en 2018, ressemble à celui de l’étude sur l’huile de poisson et la curcumine dont nous vous avions parlé il y a quelques jours (Note EM: Traduction à venir). Elle a été menée par les mêmes chercheurs.

En savoir plus »
Aucun commentaire

L’effet anabolisant de la dileucine serait plus important que celui de la leucine

Les bodybuilders connaissent très bien la leucine. Ils savent tout de cet acide aminé essentiel, qui active les molécules responsables de signaux anaboliques dans les cellules musculaires et – si les autres acides aminés disponibles sont suffisants – accélère la croissance des protéines musculaires. Martin Purpura et Jäger du cabinet de recherche Increnovo ont découvert que le dipeptide de la leucine, dileucine, stimule plus fortement la synthèse des protéines musculaires que la leucine ordinaire.

brevet-dileucine-purpura-jager

La présence du peptide dileucine

Nous allons le dire tout de suite. Purpura et Jäger ont breveté leur invention, et ce brevet n’expirera probablement pas avant 2039: [US11026991B2]. Jäger et Purpura sont également co-auteurs de l’étude humaine qui a été publiée dans le Journal of Applied Physiology, dont il est question dans cet article.

La dileucine est un dipeptide, qui consiste en deux molécules de leucine liées ensemble. L’idée qu’une telle molécule fonctionne mieux que la leucine ordinaire n’est pas tout à fait étrange. L’organisme absorbe mieux les di- et tripeptides que les acides aminés libres ordinaires.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Quel entraînement de musculation donne t-il les meilleurs résultats ? L’entraînement pyramidal ou à charge constante ?

entrainement-pyramidal

Image Andrea Piacquadio

En musculation, il est possible qu’il importe peu d’utiliser des charges de plus en plus élevées pendant un exercice ou d’effectuer toutes les séries d’un exercice avec le même poids. C’est la conclusion à laquelle sont parvenus des scientifiques brésiliens de l’université du nord du Parana après une expérience au cours de laquelle 33 femmes âgées de 60 ans et plus se sont entraînées avec des poids pendant 32 semaines. Note EM: Comme vous l’avez compris, il s’agit de comparer les effets d’un entraînement pyramidal à celui des charges fixes.

L’étude sur l’entraînement pyramidal contre les charges constantes

Les chercheurs ont laissé 33 femmes en bonne santé, toutes âgées de soixante ans ou plus, s’entraîner de la même manière pendant 6 mois. Trois fois par semaine, elles se sont rendues dans une salle de sport, et chaque fois, elles ont entraîné les groupes musculaires les plus importants avec 8 exercices de base. Elles ont fait 3 séries par exercice.

Puis la véritable expérience a commencé. Les chercheurs ont divisé les femmes en deux groupes, et ont laissé chaque groupe s’entraîner d’une manière légèrement différente. Un groupe n’utilisait qu’une seule charge pour chaque exercice. Avec ce poids, les femmes faisaient 8 à 12 répétitions. Si elles pouvaient faire plus de répétitions, elles augmentaient un peu la charge.

L’autre groupe a utilisé des charges différentes. Elles ont utilisé pour la première série une charge avec laquelle elles ne pouvaient faire que 12 répétitions. Pour la deuxième série, elles effectuaient une charge plus lourde avec laquelle seulement 10 répétitions étaient possibles. Et enfin une charge légèrement plus lourde avec laquelle elles ne pouvaient en faire que 8. Tout comme l’autre groupe, celui-ci a augmenté la charge si cela était possible.

Résultats de l’étude

Les deux groupes ont développé la même force et la même masse musculaire. De même, en ce qui concerne l’effet sur la masse grasse, aucune différence statistiquement significative n’a été constatée entre les groupes.

entrainement-pyramidal-musculation

Conclusion des chercheurs

« Nous concluons que les deux systèmes d’entraînement en résistance sont efficaces pour améliorer la force musculaire et la croissance musculaire, mais le système d’entraînement pyramidal n’est pas supérieur au système de charge constante pour susciter des améliorations de la force musculaire et de la croissance musculaire chez les femmes âgées préalablement entraînées », écrivent les Brésiliens. « Sur la base des résultats rapportés dans cette étude, les praticiens peuvent décider du système à utiliser en fonction de leurs préférences personnelles et de leur réactivité. »

Note EM: Là aussi, vous l’avez compris, il s’agit d’une étude basée sur des cas particuliers, celui de femmes de 60 ans et plus qui avaient déjà pratiqué la musculation. Cette expérience ne s’applique pas aux athlètes de longue expérience, étant donné la différence d’intensité et de volume d’entraînement entre les deux publics. Comme un cas particulier ne vaut pas généralité, nous ne pouvons prendre en compte les résultats de cette étude que de manière indicative. Si d’autres études, plus proche des pratiquants réguliers de la musculation, venaient à être publiées, je traiterai naturellement du sujet. Dans tous les cas, prenez 30 secondes pour vous inscrire à la newsletter afin de vous tenir au courant de la mise en ligne des nouveaux articles.

Source de l’article: What strength training system gives the best results? The pyramid system or the constant load system?

Source Ergo-log: J Strength Cond Res. 2018 Feb;32(2):545-53.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

 

En savoir plus »
Aucun commentaire

Un entraînement de force donne t-il de meilleurs résultats avec la nouvelle méthode de musculation 3/7

methode-de-musculation

Image Victor Freitas

L’entraînement de résistance avec la nouvelle méthode de musculation 3/7 permettrait d’obtenir plus de masse musculaire et de force que l’entraînement de musculation selon la méthode traditionnelle. C’est probablement parce que la méthode 3/7 entraîne un stress métabolique plus important. Du moins, c’est ce qu’écrivent des scientifiques belges de l’Université Libre de Bruxelles dans l’European Journal of Applied Physiology.

L’étude sur la méthode de musculation 3/7

Pendant 12 semaines, les chercheurs ont demandé à 16 sujets d’entraîner leurs triceps deux fois par semaine avec la méthode de musculation 3/7. Un autre groupe de 15 sujets a entraîné leurs triceps deux fois par semaine pendant 12 semaines selon une méthode plus traditionnelle. Ils ont effectué 8 séries de 6 répétitions chacune.

En savoir plus »
2 Commentaires

Le jump squats peut-il stimuler la croissance musculaire de vos cuisses ?

jump-squats-croissance-musculaire

Le jump squats peut-il stimuler la croissance musculaire des cuisses ? Image Cottonbro

Trois séries de jump squats seraient un excellent moyen de compléter votre entraînement des muscles des jambes. Selon des scientifiques sportifs de l’Auckland University of Technology de Nouvelle-Zélande, le fait de faire des jump squats à la fin d’une séance d’entraînement des cuisses augmenterait la synthèse de testostérone, ce qui accélère la prise de masse et de force musculaires.

L’exercice des jump squats

Il existe un petit nombre d’études qui suggèrent que l’ajout de la plyométrie à votre entraînement de musculation permet d’augmenter votre force et surtout votre puissance musculaire. Il semble que des exercices comme les squats sautés stimulent les muscles des jambes d’une manière différente des exercices de musculation ordinaires.

L’étude sur les effets de la pliométrie sur l’anabolisme musculaire

Les chercheurs ont pensé que l’effet de l’entraînement pliométrique pouvait être dû aux hormones anabolisantes. Selon les scientifiques, le rapport entre le cortisol, destructeur musculaire, et la testostérone, constructeur de vos fibres musculaires, pendant et juste après une séance d’entraînement, permet de prédire dans quelle mesure l’entraînement renforce et stimule l’hypertrophie.

Les chercheurs ont demandé à 13 joueurs de rugby de suivre quatre séances d’entraînement. Les athlètes ont commencé chaque séance par 4 séries de squats. Ils ont ensuite effectué trois séries de squat avec saut (puissance) ou trois séries de squats avec boîte (force). Après cela, ils ont fait une courte pause et ont refait 3 séries de jump squats ou 3 séries de box squats.

De cette façon, les chercheurs ont pu étudier les effets hormonaux de 4 combinaisons : force-force, force-puissance, puissance-puissance et puissance-force. Chacune des 3 séries de box squat consistait en 3 répétitions avec un poids avec lequel les athlètes pouvaient tout juste réussir à faire 3 répétitions. Les séries de jump squats consistaient en 3 séries à 50 % du poids avec lequel les athlètes pouvaient tout juste réussir une répétition de box squat.

Résultats des chercheurs sur le jump squats

La concentration de testostérone dans la salive des sujets a augmenté le plus pendant la combinaison force-puissance de 13 %.

pliometrie-testosterone-cortisol

Les chercheurs n’ont détecté aucun effet clair sur les niveaux de cortisol.

Conclusion

« Une séquence d’exercices complexes a fourni un milieu anabolique amélioré pour l’adaptation par rapport aux autres méthodes d’entraînement examinées », concluent les chercheurs. « Il est suggéré que les gains fonctionnels supérieurs associés à l’entraînement complexe sont liés aux améliorations de l’environnement hormonal. »

Note EM: Je pense aussi que la conclusion des chercheurs est incomplète dans le sens où les nombreux avantages de la pliométrie se répercuteront positivement sur un entraînement classique de squat, au-delà de toutes considérations hormonales.

Source de l’article: How jump squats can help your legs grow faster

Source Ergo-log: J Strength Cond Res. 2011 Apr;25(4):1072-8.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Réduisez votre rythme cardiaque et vivez plus longtemps

muscle-cardiaque-rythmeSi vous faites régulièrement de l’exercice qui fait monter votre rythme cardiaque, le reste de la journée, votre fréquence cardiaque est plus faible. C’est logique : un cœur entraîné n’a pas besoin de travailler aussi fort au repos. Un avantage d’un cœur qui fonctionne bien est qu’il protège probablement du cancer, selon une étude publiée dans PloS One par des chercheurs de l’Université Paris Descartes.

Rythme cardiaque et longévité

De nombreuses études ont montré qu’un rythme cardiaque lent est un signe de santé cardiovasculaire, et que les personnes ayant un rythme cardiaque plus faible sont moins susceptibles de mourir d’une maladie cardiovasculaire. C’est un fait connu. Par contre, le fait qu’un rythme cardiaque plus lent protège du cancer ne l’est pas.

En savoir plus »
Aucun commentaire