La phytothérapie, les bienfaits et les bénéfices des plantes

phytotherapieDe tout temps, l’homme a cherché à s’approprier les bienfaits et les avantages qu’offrent les plantes, sans toujours savoir si l’usage de tel ou tel composants pouvait s’avérer utile ou néfaste à la santé. Aujourd’hui, la science nous permet de comprendre (plus ou moins bien) les mécanismes d’action des végétaux que l’on utilise depuis la préhistoire à des fins thérapeutiques ou récréatives. Par tâtonnements puis par expérimentation et découverte de nouvelles molécules, l’expérience des plantes est rapidement devenue une science à part entière.

Certaines substances actives comme la caféine, les saponines, tanins, phytostérols, flavonoïdes ou autres ginsénosides du Ginseng ont livrés quelques-uns de leurs secrets mais il faut bien l’avouer, nous restons encore impuissant à expliquer l’action et les processus métaboliques qui leurs permettent d’exercer un effet sur l’organisme. En résumé, on sait que ça fonctionne mais on ne sait pas très bien expliquer le pourquoi du comment au niveau biologique ou cellulaire. La caféine est sans doute la molécule (méthylxanthine) la plus étudiée mais nous restons souvent ignorants quant aux mécanismes actifs de certains antioxydants et autres molécules rares mais pourtant actives.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Faire le point sur le régime Atkins – Partie III

Suite et fin de mes interrogations sur le métabolisme de l’insuline et sur ce qui s’y oppose, le régime Atkins… Un des articles a avoir guidé mes pensées jusqu’ici est disponible en anglais sur Bodybuilding.com: 10 lies about the Atkins Diet. Je vous conseille d’ailleurs de lire les autres si vous êtes anglophone.

Votre régime alimentaire et ce qu’il contient conditionne votre réussite ou votre échec à faire du muscle

sucres-et-patisseries-sont-l-ennemi-des-sportifsToujours est-il que la clé d’une manipulation métabolique efficace (ce qu’on appelle régime alimentaire) repose en grande partie sur cette hormone qui véhicule les sucres : l’insuline. Donc, pour ceux qui n’aurait pas suivi les deux premières parties de l’article, j’avais comparé brièvement la méthode Atkins (un régime basé sur la consommation presque exclusive de protéines et de lipides) et la vieille méthode du rebond glucidique. Elle se base sur une privation temporaire de glucides précédant une recharge en sucres avant une compétition de bodybuilding afin de prendre de volume musculaire.

Ces méthodes (Atkins ou le rebond glucidique) nous font comprendre que les nutriments indispensables au corps humain dans le cadre du maintien de la masse musculaire sont les protéines et les lipides. Cependant, ces mêmes méthodes nous font dire que de se passer des glucides est absurde car il s’agit du premier carburant pour le muscle. Sans source d’énergie simple comme le glucose pour synthétiser de l’ATP, la croissance musculaire sera beaucoup plus difficile. Même la synthèse des protéines nécessite de l’énergie, et celles-ci sera beaucoup plus simplement produite à partir du glucose.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Faire le point sur le régime Atkins – Partie II

iso-zero-protein

Les protéines entretiennent la masse musculaire et permettent leur croissance…

Comme je vous l’avais dit en première partie de l’article, utiliser le régime Atkins pour perdre du poids ressemble plus ou moins à une veille technique bien connue des bodybuilders, le rebond glucidique. En effet, ces deux techniques de manipulation du métabolisme partagent de nombreux points communs. Cependant, le régime Atkins serait, a priori, un peu plus stressant pour l’organisme (et surtout pour le foie) puisqu’il dure plus longtemps qu’un rebond glucidique. La réalité des faits veut que nous soyons fait pour brûler du glucose, depuis les plantes jusqu’à l’être humain. De là, passer par des acides aminés (néoglucogenèse) pour faire du glucose (ou avec les graisses), est une opération un peu plus coûteuse en énergie pour votre corps que d’utiliser directement du glycogène et du glucose. Le rendement énergétique sera moindre, en quelque sorte…

Le régime Atkins et les protéines

En savoir plus »
Aucun commentaire

Faire le point sur le régime Atkins Partie I

Un article très intéressant sur le régime Atkins publié la semaine dernière sur Bodybuilding.com m’a mis la puce à l’oreille. 
Disons plutôt que je connaissais bien la méthode appelée rebond glucidique car elle est utilisée par les bodybuilders en compétition. Cette technique peut parfois réussir ou rater complètement suivant le timing adopté par le compétiteur.
 Je m’explique…

Le corps humain ne peut pas faire autre chose que d’utiliser du glucose pour faire de l’énergie

Votre corps est fait pour brûler D’ABORD du glucose, stocké très facilement sous forme de glycogène par un simple procédé enzymatique au niveau de la masse musculaire et du foie. La raison pour laquelle vous produisez de l’énergie à partir du glucose est simple: il s’agit du nutriment le plus facilement et le plus rapidement transformable – à métaboliser – des trois macronutriments que sont les protéines, les glucides et les graisses. Sans oublier que le glucose est un carburant universel également utilisé dans le monde végétal. Pensez également qu’au plus vous développerez votre masse musculaire, au plus vous dépenserez d’énergie sous forme de glucose pour faire de l’ATP. D’un point de vue basique, perdre de la graisse sera toujours plus simple et plus rapide si vous avez plus de muscles pour le faire.

En savoir plus »
Aucun commentaire