Faire le point sur le régime Atkins Partie I

Aucun commentaire

Un article très intéressant sur le régime Atkins publié la semaine dernière sur Bodybuilding.com m’a mis la puce à l’oreille. 
Disons plutôt que je connaissais bien la méthode appelée rebond glucidique et utilisée par les bodybuilders en compétition. Cette technique peut parfois réussir ou rater complètement suivant le timing adopté par le compétiteur.
 Je m’explique…

Le corps humain ne peut pas faire autre chose que d’utiliser du glucose pour faire de l’énergie

Votre corps est fait pour brûler D’ABORD du glucose, stocké très facilement sous forme de glycogène par un simple procédé enzymatique au niveau de la masse musculaire et du foie. La raison pour laquelle vous produisez de l’énergie à partir du glucose est simple: il s’agit du nutriment le plus facilement et le plus rapidement transformable – à métaboliser – des trois macronutriments que sont les protéines, les glucides et les graisses. Sans oublier que le glucose est un carburant universel également utilisé dans le monde végétal. Pensez également qu’au plus vous développerez votre masse musculaire, au plus vous dépenserez d’énergie sous forme de glucose pour faire de l’ATP. D’un point de vue basique, perdre de la graisse sera toujours plus simple et plus rapide si vous avez plus de muscles pour le faire.

regime-atkins

Mon régime n’est pas tout à fait Atkins mais très savoureux !

En effet, décomposer des acides aminés ou de longues chaînes de carbone est fastidieux pour vos enzymes en comparaison avec le simplicité de dégradation du glucose. 

Donc, si vous privez votre corps de ses hydrates de carbone en ne consommant que des protéines et des lipides, vous ferez travailler un peu plus votre foie. A cours de glucides, le foie va décomposer et métaboliser des corps cétoniques (les acides gras présents dans votre circulation sanguine), c’est le principe du régime Atkins.

La méthode de vieux renard du rebond glucidique n’est, en vérité, qu’une variante moins fatigante pour votre foie de ce même régime.

 Le vieux truc du rebond glucidique consiste à ne consommer que des aliments protéinés et des lipides pendant 5 à 6 jours et reprendre des hydrates de carbone le week-end ou juste avant une compétition. A vrai dire, ce n’est pas si simple puisque vos hormones viennent jouer un rôle capital dans ce processus et celle qui interagit le plus dans ce mécanisme s’appelle, vous vous en doutez: l’insuline.

 Disons pour simplifier que l’insuline stocke vos sucres comme des acides gras en rendant toute perte de graisses pratiquement impossible. Mais si vous savez l’utilisez avec intelligence, il s’agit très certainement de l’hormone la plus utile aux bodybuilders.

Votre foie a pour habitude de gérer l’ensemble des nutriments, les glucides en premier

Le régime Atkins manipule sans doute assez astucieusement le métabolisme de cette hormone mais possède un inconvénient majeur. Ce régime alimentaire fatiguerait le foie et comme vous le savez, si votre foie tombe malade ou fonctionne au ralenti, c’est votre corps en entier qui fonctionne mal (Je reviendrais sur le rôle de l’insuline un  peu plus tard).

Le problème majeur c’est que le régime Atkins ne pratique pas de rebond glucidique, ce qui veut dire que votre organisme sera mis à rude épreuve avec ce type de pratiques alimentaires. Des études sur plusieurs mois sont actuellement en cours aux USA, la littérature sur le sujet en est passionnante.

 Disons que ce type de régime explique également pourquoi une consommation accrue de protéine vous aide à perdre du poids efficacement. Cependant, ce type de régime a ses limites, le corps humain étant d’abord fait pour brûler du glucose.

D’une part, les protéines ou les lipides vous coupent l’appétit plus rapidement et d’autre part, ils demandent plus d’énergie à votre organisme pour décomposer les nutriments. Pourtant, un excès de protéine serait AUSSI stocké sous forme d’acides gras suivant le chemin: protéine> acides aminés> glucose> stockage au niveau des adipocytes. 

In fine, si vous consommez plus de protéine et d’acides gras, votre consommation de glucides sera naturellement réduite. Mais pour en arriver à stocker des protéines sous forme de graisses, il faudrait vraiment que votre total calorique soit largement excédentaire. Cela impliquerait aussi votre quota de lipides soit plus élevé. Cependant, les glucides, et donc le glucose, restent votre première source d’énergie. Il est donc impossible de s’en passer. Vous l’avez compris, tout se joue sur l’équilibre entre les trois macronutriments.

Le régime Atkins est déjà utilisée par les bodybuilders sous la forme du rebond glucidique

regime-atkins-proteineIl s’agit à mon sens, de la forme de régime la plus prudente à pratiquer, que ce soit pour les athlètes, les sportifs ou les sédentaires. Cette méthode est certainement plus douce et moins radicale que le régimes Atkins mais elle vous permettra surtout de préserver votre santé bien plus intelligemment qu’en réduisant vos calories d’une manière brutale et radicale.

D’autres facteurs (hormonaux) expliquent encore la perte des graisses facilitée par l’augmentation d’une consommation de protéine et d’acides gras essentiels (de type végétal: huile de noix, lin, huile d’olive…) puisque le cholestérol est à la base de quasiment toutes les hormones anabolisantes de votre corps. Méfiez-vous cependant de l’huile de tournesol et des oxydants qu’elle renferme. Le chemin métabolique est simple, il suffit de le connaître: cholestérol > pregnénolone > DHEA > Progestérone ou androsténédione /androsténédiol > testostérone…). Je vous passe les détails de ce processus, je ne vais pas vous faire trois pages d’endocrinologie même s’il s’agit d’un domaine passionnant. Alors finalement, que nous dit ce fameux régime Atkins, et quel est le rôle des graisses ?

Les graisses sont indispensables à la sécrétion de la testostérone

Toujours est-il que des expériences ont été réalisées sur l’influence d’une consommation accrue ou réduite de cholestérol sur la production hormonale de testostérone. Évidemment, si votre corps produit plus de testostérone (de même pour l’importance du zinc en relation à cette hormone), la perte des graisses sera sans doute facilitée et le maintien de la masse musculaire optimisée. On pourrait penser que le régime Atkins ou cétogène est un régime intéressant pour les culturistes mais notre métabolisme est un peu plus complexe que ces principes, peut-être un peu trop simplistes.

Précisons cependant que les résultats de ces expériences mettent en évidence qu’une absence de lipides réduit très fortement le métabolisme de cette hormone mais c’est encore un autre sujet….

 Pour tout vous dire, je suis resté intrigué et fortement impressionné par cet article paru sur bodybuilding.com, j’ai fait ma petite recherche et j’y ai bien trouvé une dizaine d’articles sur le sujet !

 J’espère que cette introduction vous intéresse autant que moi et je vous donne rendez-vous pour un développement complet sur le régime Atkins en deuxième partie d’article.

A bientôt,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.