Bétaïne et choline, deux agents de recomposition qui protègeraient contre le cancer

La choline est un donneur de groupes méthyle

La choline

Bétaïne et choline sont connues des athlètes comme des substances naturelles qui augmenteraient la quantité de tissu musculaire et diminueraient la quantité de graisse corporelle. Autrement dit, il s’agirait d’agents de recomposition corporelle. Selon une méta-analyse publiée dans Scientific Reports par des oncologues chinois à l’université de Médecine de Nanjing, ces deux substances protègeraient également contre le cancer. Voici leurs conclusions…

En savoir plus »
Aucun commentaire

Un extrait végétal inhibe l’œstradiol via le récepteur arylhydrocarboné

Prunella vulgaris pour réduire l'oestradiol et les oestrogènesIl y a de cela quelques temps, nous vous avions parlé des extraits anti-oestrogéniques de la plante tropicale Brassaiopsis glomerulata. Il s’agit d’ailleurs d’un végétal qui a fait son chemin dans le monde des suppléments de la musculation et dans Triazole de DS Sport en particulier. Le Triazole contient également un extrait végétal du Prunella vulgaris, une plante que l’on retrouve partout en Europe. A ce sujet, c’est en 2009 que des chercheurs américains spécialisés dans le cancer ont publié une étude sur des cellules et des animaux dans laquelle ils ont étudié le fonctionnement de ces substances.

En savoir plus »
Aucun commentaire

La Withaférine A, un anti-œstrogène (et peut-être aussi un anabolisant) de l’Ashwagandha

Ashwagandha renferme des molécules actives de withaférineSelon des études cliniques ou sur l’animal – principalement sponsorisées -, la supplémentation en Ashwagandha  augmenterait les niveaux de testostérone et stimulerait le développement du tissu musculaire. Les chercheurs de l’Institut du cancer de l’Université de Pittsburgh pourraient avoir découvert en 2011 comment l’Ashwagandha peut produire ces effets sur l’organisme. Leurs recherches mettent en évidence l’activité pharmacologique de la withaférine A, un ingrédient actif important de l’Ashwagandha.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Moins de fruits et légumes dans votre régime alimentaire, moins de testostérone chez l’homme

Fruits et légumes, des aliments santé pour votre testostérone

Image visualhunt.com

Comme les fruits et légumes ont progressivement disparu de l’alimentation occidentale, le taux de testostérone des hommes a peut-être fortement baissé. Même si nous ne sommes que les rédacteurs de ce magazine gratuit en ligne (Note EM: Ergo-Log), nous osons avancer cette affirmation audacieuse avec une certaine crédibilité, après avoir lu une étude animale oubliée des années 90.

En savoir plus »
2 Commentaires

Le Cur2004-8 serait plus efficace que la curcumine, étude sur l’animal…

La curcumine est une substance très intéressante a priori mais sa biodisponibilité est sous-optimale. Cependant, des biotechnologistes sud-coréens de l’université de Soonchunhyang ont réalisé des expériences sur des animaux avec une variante semi-synthétique de la curcumine. Elle pourrait donner de meilleurs résultats que la curcumine elle-même. Cet analogue est appelé Cur2004-8.

Structure moléculaire de la curcumine

cur2004-8 dérivé du curcuma

 

En savoir plus »
Aucun commentaire

La fursultiamine, un analogue de la vitamine B1 qui augmenterait l’endurance et la force

Fursultiamine un analogue de la vitamine B1La fursultiamine est une version synthétique de la vitamine B1. Note EM: En réalité, il s’agit pour nous d’un médicament vendu sans ordonnance, pas d’un complément alimentaire. Si vous en donnez à des souris, leur endurance augmente de façon spectaculaire et leurs muscles se renforcent. Le tout sans entraînement. C’est du moins ce que montre une étude que des chercheurs taïwanais ont publiée dans Nutrients.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Quel rapport y aurait-il entre le jus de tomates et la force musculaire ?

La tomate préserve la force musculaireAu cours du processus de vieillissement, conserver sa force musculaire, et peut-être aussi l’augmenter, deviendrait plus facile si l’on consommait plus de tomates et autres produits à base de ce fruit tels que le jus et le concentré de tomates. Une étude remarquable sur le jus de tomates, que des chercheurs japonais ont publiée dans le Food Chem. Toxicology, le suggère.

En savoir plus »
Aucun commentaire